Visiter les Pouilles, en Italie: Top 20 des choses à faire et à voir

4

Que faire dans les Pouilles, en Italie ?

Visiter les Pouilles, dans le Sud de l’Italie, c’est découvrir une multitude de villes et villages typiques, ayant chacun leur particularité et leur attrait touristique propre.

Des trulli d’Alberobello ou des sassi de Matera, en passant par les magnifiques monuments baroques de Lecce, ou le chef lieu de la région, Bari, vous trouverez, dans les Pouilles, pleins d’endroits à visiter absolument !

Et si vous préférez les paysages naturels, pas de problème ! Partez en randonnée dans le parc naturel du Gargano, passez une journée sur les îles Tremiti ou bien détendez vous à la plage, tout simplement.

Alors où aller et quoi visiter dans les Pouilles ? Quels sont les lieux d’intérêts incontournables ?

Retrouvez dès maintenant notre Top 20 des choses à faire et à voir dans les Pouilles.

Visiter les Pouilles: les incontournables

1. Bari

On entame ce guide des Pouilles par le chef lieu de la région, Bari.

Si la ville moderne ne présente pas d’intérêt touristique particulier, son centre historique vaut bien un petit tour. Surtout que pour visiter les Pouilles, vous atterrirez surement à Bari. A votre arrivée ou à votre retour, profitez en donc pour faire une balade dans la vieille ville de Bari.

Les lieux d’intérêts à visiter à Bari:

  • le Bari Vecchia: le centre historique et son dédale de ruelles typiques où vous pourrez notamment admirer les femmes confectionnant les orecchiette, une variété de pâtes en forme de petites oreilles, originaires de la région des Pouilles
  • la Basilique de San Nicola, construite pour accueillir les reliques de Saint Nicolas. Vous aurez accès à la crypte où se trouve sa tombe.
  • le théâtre Petruzelli, le quatrième d’Italie en terme de grandeur et l’un des plus grands théâtres privés d’Europe
  • le château Normand-Souabe: à voir surtout de l’extérieur pour ses remparts et ses tours carrées
  • la cathédrale de San Sabino, un très bel exemple de style roman des Pouilles
  • le palazzo Simi et ses expositions consacrées à l’archéologie
  • la pinacothèque métropolitaine de Bari et son impressionnante collection de peintures. Un des musées principal à voir à Bari.

Et encore plus de choses à voir à Bari dans notre article dédié: Top 12 des lieux à visiter à Bari. 

Bari Pouilles
La Basilique Saint-Nicolas, à Bari, dans les Pouilles

2. Polignano a Mare

Non loin de Bari, en descendant vers le Sud, se trouve l’un de mes coups de cœurs de mon séjour dans les Pouilles, la très jolie commune de Polignano a Mare.

Tout le charme de Polignano revient à ses maisons à façades blanches perchées sur des falaises, 20 mètres au dessus du niveau de la mer. Accordez-vous une balade dans le labyrinthe des ruelles, et admirez des panoramas époustouflants depuis les terrasses aménagées au dessus des falaises. L’occasion de réaliser de magnifiques photos.

Polignano possède également une jolie plage de galets à l’eau transparente, encadrée par 2 hautes falaises. Le lieu est idéal pour se baigner mais également pour plonger depuis les falaises, pour les plus téméraires.

Pour moi l’un des plus beaux endroits à visiter dans les Pouilles !

L'anecdote Voyage Tips
Vous avez déjà surement fredonné la célèbre chanson « Volare, oh, oh,… Cantare, oh, oh, oh ». Et bien sachez que son interprète Domenico Modugno est originaire de Polignano a Mare. Une fierté pour les habitants.
Polignano pouilles
Polignano a Mare et ses maisons perchées en haut des falaises, dans les Pouilles

3. Monopoli

Autre charmante petite ville des Pouilles dont la visite se combine parfaitement après celle de Polignano a Mare: Monopoli.

Située à environ 15 minutes en voiture de Polignano, Monopoli est également à voir pour son centre historique. Vous pourrez y faire une promenade d’environ 1 heure à la découverte des monuments historiques principaux:

  • le château Charles V
  • la cathédrale de Santa Maria della Madia
  • le musée archéologique
  • l’église Santa Maria della Zafira
  • la Piazza XX Settembre

Le conseil Voyage Tips
Pour visiter Monopoli, garez-vous avant d’arriver dans le centre historique car les voitures y sont interdites.
cathedrale Monopoli
La cathédrale de Santa Maria, à Monopoli, charmante ville des Pouilles

4. Ostuni, la ville blanche

Perchée sur un promontoire rocheux, dominant la campagne et les vastes plateaux d’oliviers, Ostuni s’impose comme une destination phare des Pouilles.

Surnommée la ville blanche (Citta bianca) en raison des murs peints à la chaux des maisons, Ostuni est une ville très agréable à visiter. N’hésitez pas à arpenter toutes les petites ruelles du centre historique, les différents passages et les escaliers. Ce n’est pas très grand et il y a peu de risque de se perdre!

Votre promenade vous conduira immanquablement dans la partie haute de la ville. Vous pourrez y voir les 2 bâtiments principaux que sont la cathédrale d’Ostuni et le palais épiscopal.

C’est également de là-haut que vous pourrez admirer un magnifique panorama à 360° sur la campagne et les alentours d’Ostuni.

Enfin, si vous souhaitez voir une chose unique au monde, je vous recommande de visiter le petit musée Civilta Preclassiche della Murgia Meridionale. Il est situé dans le centre historique, via Cathédrale. Il abrite la célébrité d’Ostuni: un corps de femme vieux de plus de 24 500 ans en train d’accoucher. Le foetus de la jeune femme, prénommé Ostuni Ier est le seul au monde !

Suivez notre itinéraire pour visiter Ostuni en 1 jour, dans notre article dédié à la ville blanche: Top 10 des choses à voir absolument à Ostuni. 

Ostuni
Ostuni, la ville blanche des Pouilles, en Italie du Sud

5. Alberobello et les Trulli

Dans la liste des « que voir dans les Pouilles », je vous recommande vivement d’aller visiter le village très particulier d’Alberobello, dans la vallée d’Itria. Il fait partie des sites touristiques à ne pas manquer dans les Pouilles !

Alberobello est célèbre pour ses petites maisons en pierre blanchies à la chaux et aux toits coniques, les trulli ! Le bourg en compte pas moins de 1 400, ce qui lui a valu d’être classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Vous pouvez parcourir le village librement et admirer les trulli de l’extérieur. La majorité d’entre eux accueille aujourd’hui des boutiques de souvenirs ou des cafés / restaurants.

Pour vous rendre mieux compte de l’intérieur d’origine d’un trulli, vous pouvez notamment visiter le Trullo Sovrano, un trulli de 2 étages avec escalier intérieur ou le Musée du Territoire, un regroupement de 15 trulli où vous trouverez des explications sur leurs origines, la vie quotidienne dans les trulli et les traditions de la vallée d’Itria. 

Je vous avoue que l’endroit est ultra touristique, mais si vous y allez en début de matinée ou hors saison, vous devriez éviter le pire. Dans tous les cas, Alberobello reste un lieu incontournable des Pouilles, vous ne verrez ça nulle part ailleurs !

Pour découvrir d’où viennent les trulli et visiter Alberobello, consultez notre article complet et détaillé: Le guide complet pour visiter Alberobello. 

L'anecdote Voyage Tips
 Comme vous pourrez le voir en visitant Alberobello ou dans la campagne alentour, sur le toit des Trulli sont dessinés de mystérieux symboles peints en blancs. L’origine et la signification n’en sont pas vraiment connus, mais certains historiens supposent qu’ils servaient à protéger les familles d’un mauvais sort ou à favoriser les récoltes.
Alberobello Trulli Pouilles
Les célèbres Trulli d’Alberobello

6. Locorotondo / Cisternino / La vallée d’Itria

A quelques dizaines de minutes en voiture d’Alberobello, ne manquez pas de passer par les villages de Locorotondo et Cisternino. Egalement situés dans la vallée d’Itria, les 2 possèdent un charmant centre historique pouvant se visiter très facilement à pied.

Locoronto doit son nom à sa construction en forme de plan circulaire. Dominant toute la vallée d’Itria, il fait partie des plus beaux villages d’Italie. Vous pourrez y admirer les Cummerse, d’authentiques maisons rectangulaire aux toits en pente recouverts de tuiles plates. Prévoyez environ 1 heure pour en faire le tour.

Et pour l’heure du déjeuner, optez pour la spécialité locale: « u tridde ». Des pâtes fraîches cuites dans un bouillon de dinde et parsemées de pecorino et de persil finement hachés. Pour accompagner cela, choisissez un vin AOC de Locorotondo. 

A Cisternino, vous retrouverez également un joli centre historique médieval avec place centrale, maisons blanches, ruelles étroites et églises. Vous aurez en plus la chance de pouvoir admirer toute la vallée d’Itria depuis les 3 terrasses panoramiques de la ville.

Ici la spécialité culinaire, ce sont les « bombette », des tranches de viande farcies au jambon et au fromage. Vous en trouverez chez les bouchers de Cisternino qui se feront un plaisir de vous les préparer au barbecue. Une expérience culinaire typique des Pouilles ! Car faire du tourisme, c’est aussi essayer de nouvelles saveurs…

La visite de Cisternino se fait en 1 heure environ, un peu plus si vous décidez d’y manger.

Locorotondo eglise
Eglise dans le centre historique de Locorotondo, dans la vallée d’Itria

7. Les grottes de Castellana

Si vous avez choisi de visiter les Pouilles en famille, une excursion dans les grottes de Castellana est incontournable. C’est l’une des attractions touristiques les plus importantes des Pouilles. Les grottes se situent aux environs d’Alberobello, Cisternino et Polignano a Mare.

D’une longueur de 3 km et profonde de 70 mètres, elles font partie des grottes souterraines les plus grandes et les plus intéressantes de toute l’Italie, voire d’Europe. Des visites guidées y sont organisées chaque jour pour admirer les stalactites, stalagmites, et les impressionnantes cavernes et cavités. Le clou du spectacle étant sans conteste la magnifique grotte blanche, une des plus belles cavernes au monde.

La visite des grottes de Castellana prend environ 2 heures pour l’itinéraire complet (3 km de long) mais vous avez aussi la possibilité de prendre l’itinéraire partiel (1 km de long et 50 minutes de visite environ). Pour avoir des explications en français, c’est uniquement à 11 h et à 16 h que cela se passe.

Les grottes organisent aussi des Spéléonight. Équipés de casques avec lampe frontale et accompagné d’un guide, visitez les grottes de Castellana dans l’obscurité et mettez-vous dans la peau des premiers explorateurs. Une activité vraiment unique et originale à faire dans les Pouilles !

Vous pouvez consulter les horaires et les tarifs sur le site officiel des grottes. 

Le conseil Voyage Tips
La température des grottes variant entre 14 et 18°, pensez à prendre des vêtements chauds. Et des baskets ou chaussures de randonnée sont recommandées car le sol peut s’avérer glissant.
grottes de Castellana
Les grottes de Castellana, parmi les plus grandes d’Italie

8. Brindisi

Située au bord de la mer Adriatique, Brindisi compte parmi les villes les plus importantes des Pouilles.

Pour votre séjour dans les Pouilles, vous pourrez d’ailleurs choisir d’y atterrir car, tout comme Bari, Brindisi possède un aéroport proposant des vols ver la France. Les tarifs sont en général équivalents à Bari, mais je vous conseille tout de même de vérifier les 2.

Brindisi est également réputée pour être l’un des principaux ports d’Italie, d’où partent, chaque année, des ferrys entiers de touristes vers la Grèce.

Comme beaucoup de ville des Pouilles, c’est surtout le centre historique qui mérite une balade. Prévoyez 1h30 à 2 heures de visite. A noter que la plupart des musées de la ville sont gratuits.

Quoi voir à Brindisi, dans les Pouilles:

  • la cathédrale San Giovanni Battista, située sur la piazza del Duomo
  • le château Souabe ou château de Terre, ancienne résidence de Fréderic II, puis pénitencier, il abrite aujourd’hui les bâtiments de la marine
  • le château Alfonsino ou château de Mer, servant à loger les garnisons
  • l’église de San Benedetto, bel exemple d’art roman dans les Pouilles
  • l’église Santa Teresa et le musée du diocèse
  • le MAPRI, le musée archéologique provincial Francesco Ribezzo et sa collection de sculptures et d’objets antiques
  • le monument de la marine situé de l’autre côté du port et accessible avec une navette fluviale
Brindisi
La cathédrale San Giovanni Battista de Brindisi

9. Lecce

Autre ville incontournable à visiter dans les Pouilles, et plus particulièrement dans la péninsule du Salento, Lecce.

Ville baroque par excellence, vous y trouverez un nombre impressionnant de monuments historiques à voir. Entre toutes les églises, les places et les musées, vous ne saurez plus où donner de la tête. Le centre historique est vraiment beau et très grand. Tout y est très harmonieux, la plupart des édifices ayant été construits avec la même pierre, la « pierre de Lecce ».

Bien moins connue que Rome ou Milan, cette ville du Sud de l’Italie a vraiment été une très bonne surprise !

Il y a énormément de choses à voir à Lecce, je vous conseille d’y consacrer au moins 2 jours lors de vos vacances dans les Pouilles.

Petite sélection des lieux à ne pas manquer à Lecce:

  • la Piazza Sant’Oronzo, le coeur de Lecce où vous pourrez admirer l’amphithéâtre romain et la colonne de Sant’Oronzo
  • la sublime Piazza del Duomo et ses nombreux monuments: le campanile, la cathédrale, le Vescovado, le palais du séminaire et le musée Diocésain
  • la fabuleuse église de Santa Croce et sa façade ornée de riches détails
  • le musée historique de la ville de Lecce (le MUST)
  • les portes d’entrée du centre historique dont la Porta Napoli
  • l’église des Saints Niccolo et Cataldo

Retrouvez notre article entièrement consacré à la ville: Visiter Lecce, Top 12 des choses à faire. 

Lecce
La piazza del Duomo et le Campanile, à Lecce

10. Torre dell Orso

Visiter les Pouilles, c’est aussi découvrir de très belles plages. Avec son eau cristalline et son sable fin, la plage de Torre dell Orso en fait définitivement partie !

Cette grande plage est située sur la côte Est des Pouilles, dans le Salento, entre Lecce et Otranto. Vous pourrez y faire une longue promenade au bord de l’eau et bien sur en profiter pour vous baigner et vous détendre.

Ne manquez surtout pas d’aller au bout de la plage pour aller photographier les faraglioni qui s’y trouvent. Ces 2 rochers (le Due Sorelle) se retrouvent sur bon nombre de carte postale des Pouilles, ils sont effectivement très photogéniques!

Je vous conseille ensuite de grimper au sommet de la falaise les surplombant pour profiter de la meilleure vue. Depuis là haut, vous aurez également la possibilité de marcher tout le long de la côté. L’occasion d’admirer de superbes panoramas.

Torre dell Orso
Les Due Sorelle, à Torre dell Orso, magnifique plage des Pouilles

11. Torre Sant’Andrea

A la liste des choses à voir absolument dans les Pouilles, je vous conseille de rajouter un passage par Torre Sant’Andrea.

Un peu dans le même genre qu’à Torre dell Orso, vous y trouverez de magnifiques faraglioni, à photographier sous toutes les coutures. Ici aussi, de l’eau turquoise et transparente qui appelle à la baignade dans ce super endroit. Par contre pas de plage de sable de ce côté, il faudra vous contenter de poser votre serviette sur les rochers.

Et pour tout ceux qui seraient déçus de ne pas avoir eu le temps de voir l’Azure Window à Malte, avant qu’elle ne s’effondre, c’est à Torre Sant’Andrea que vous en trouverez une version miniature. Tout aussi charmant et avec beaucoup moins de monde !

Torre Sant Andrea
Les Faraglioni de Torre Sant Andrea, un des plus beaux paysages naturels des Pouilles

12. Otranto

Autre petite ville incontournable à faire lors de votre circuit dans les Pouilles, Otranto.

Otranto est située à la limite de la péninsule du Salento. Son centre historique est caractérisé par les remparts datant du 8 ème siècle avant JC qui l’entourent entièrement.

A l’intérieur de la vieille ville, vous trouverez 2 sites touristiques majeurs à voir:

  • le château Aragonais. Edifié au XVème siècle, il comprend 3 tours circulaires et un éperon orienté vers la mer, surnommée « Diamond Head » (pointe de diamant).
  •  la cathédrale d’Otrante où, lors de l’attaque des Turcs en 1480, se réfugièrent 800 habitants. Sommés d’abjurés leur foi, tous s’y refusèrent. Ils furent alors décapités sur la colline de Minerve. Une chapelle à l’intérieur de la cathédrale rend hommage aux martyrs d’Otranto. Vous pourrez également admirer son beau sol en mosaïques représentant l’arbre de vie.

A Otrante, vous pourrez aussi profiter d’une belle plage de sable, faire une promenade en bord de mer et vous attabler à l’un des excellents restaurants de poissons.

Le conseil Voyage Tips
Après votre visite d’Otranto, je vous recommande de faire un stop pour voir 3 lieux d’intérêts situés aux alentours:

  • la carrière de bauxite, à voir pour sa couleur ocre et vous imaginer en Australie ou dans le Colorado
  • le phare Palascia et son paysage sauvage
  • Porto Badisco et sa petite crique à l’eau cristalline, idéale pour le snorkeling
Otranto
Otranto, dans les Pouilles

13. Gallipoli

Cette cité balnéaire se trouve le long de la côte du Salento, dans le Sud-Ouest des Pouilles.

Composé d’une ville moderne et de la vieille ville situé sur une petite île, Gallipoli m’a beaucoup fait pensé à l’île d’Ortigie et à Syracuse, en Sicile. Les 2 étant construites sur le même modèle. J’ai tout de même trouvé Gallipoli un peu moins jolie, mais le temps n’étant pas forcément de la partie ce jour là, ça n’a pas aidé !

Voici quelques unes des choses à voir à Gallipoli:

  • le château Angevin / Aragonais
  • la fontaine grecque
  • les nombreux palais baroques dont le palais Tafuri, le palais Ravenna et le palais Pirelli
  • la cathédrale de Sainte Agathe, la plus grande de la ville
  • l’église de Santa Maria della Purita, une des plus ornées de Gallipoli

Cette destination dans les Pouilles est aussi la porte d’entrée aux magnifiques plages surnommées les Maldives du Salento et à ses établissements à la mode. Lido Pizzo, Punta della Suina, Baia Verde et le parc régional naturel de Porto Selvaggio sont autant d’endroits où vous pourrez vous baigner dans une eau claire et transparente.

gallipoli
Gallipoli, dans les Pouilles

14. Tarento

Tarente est le chef lieu de la région du même nom. C’est la deuxième ville la plus peuplée des Pouilles.

Surnommée la « ville entre deux mers « , ici aussi, on retrouve une séparation entre ville moderne et centre historique situé sur un îlot. D’un côté la mar grande et son port commercial, de l’autre, la mar piccolo et ses bateaux de pêche. Les 2 étant reliés par un pont tournant, le ponte Girevole, une des curiosités de Tarento.

Les incontournables de Tarente, dans les Pouilles:

  • le château Sant Angelo ou Castello Argonese, la principale attraction touristique de la ville. Des visites guidées gratuites y sont organisées toutes les 2 heures à partir de 9h30.
  • le musée archéologique national de Tarente abritant une impressionnante collection d’objets grecs, romains et apuliens
  • la cathédrale de San Cataldo où se trouve les reliques du saint patron de la ville et qui présente un très beau sol en mosaïques (un peu comparable à celui de la cathédrale d’Otranto). C’est la plus ancienne cathédrale des Pouilles.
Tarente
Le château Sant Angelo, à Tarente

15. Le canyon des Pouilles

Vous ne le savez peut-être pas (moi je l’ignorais totalement avant de visiter les Pouilles) mais il existe un canyon traversant plusieurs villages des Pouilles. Ce ravin ou Gravina en italien, et les villes qui l’entourent offrent de très beaux panoramas, et contrastent totalement avec ce que vous aurez pu voir dans les Pouilles jusqu’à présent.

Pour avoir les plus beaux points de vue sur le canyon des Pouilles, visitez:

  • Ginosa au sommet de laquelle se dresse un château du Moyen-Age.
  • Laterza où plusieurs sentiers permettent de se promener au bord du canyon
  • Castellaneta et son belvédère sur les gravine
  • Massafra totalement coupée en 2 par la Gravina San Marco, le canyon qui la traverse. Les rives sont reliées par un pont.
canyon des pouilles
Massafra, une des villes traversées par le canyon des Pouilles

16. Matera et les Sassi

Matera est sans conteste le gros coup de coeur de notre itinéraire dans les Pouilles.

Bon par contre, je vous l’avoue, mais on triche un peu en l’incluant dans notre Top 20 des choses à faire et à voir dans les Pouilles, car en réalité, Matera fait partie de la région de Basilicate et non des Pouilles.

Cependant, n’étant située qu’à 30 minutes de Ginosa, 1h10 de Tarente et 1h10 de Bari, il est très facile de l’intégrer à un circuit dans les Pouilles. Ce serait vraiment dommage de passer à côté sans s’y arrêter !

Matera est célèbre dans le monde entier pour ses habitations troglodytes typiques: les Sassi. La ville est d’ailleurs classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Occupées par les hommes depuis le paléolithique, au fil du siècle, les grottes se sont transformées en véritables habitations. Certaines abritaient même des églises rupestres. Elles étaient occupées jusque dans les années 50, date à laquelle elles furent évacuées en raison des mauvaises conditions de vie. Les habitants furent relogés dans les quartiers modernes de Matera.

Cependant, tout a été extrêmement bien conservé et restauré. Vous pouvez donc aujourd’hui déambuler dans la vieille ville et admirer les innombrables Sassi de Matera.

La ville est divisée en 2 zones: le Sasso Caveoso et le Sasso Barisano. Si vous souhaitez en faire le tour complet et voir tous les magnifiques points de vue, comptez environ 3 heures.

Je m’attendais plus à un petit village du style d’Alberobello mais en réalité, Matera est très étendue et mérite vraiment qu’on s’y attarde. Pour ne rien manquer lors de votre balade, procurez vous la carte de Matera à l’office du tourisme.

Si vous passez une nuit à Matera, je vous recommande également d’aller dans la vieille ville pour le coucher du soleil et le soir, où tout s’illumine. L’ambiance est très particulière.

Et, pour avoir un panorama à 360° sur les Sassi de Matera, rendez-vous au Belvédère de la Murgia, située de l’autre côté du ravin. L’une des plus belles vues d’ensemble de la ville !

Tous nos conseils pour visiter Matera se trouvent dans notre article: Que faire et voir à Matera ? 

L'anecdote Voyage Tips
Matera a servi de décor au film de Mel Gibson: « La passion du Christ ». 
Matera
Les Sassi de Matera, en Italie

17. Castel del Monte

Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le Castel del Monte trône en pleine campagne des Pouilles, perdu au milieu de nulle part !

Construit par l’empereur Frédéric II au XIII ème siècle, le château se dresse au sommet d’une colline dominant la région des Murges, à 540 mètres d’altitude. Oeuvre architectural médiévale unique, sa forme octogonale et la précision astronomique et mathématique de son plan, lui ont valu d’être inscrit aux monuments nationaux italiens et au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Vous pouvez visiter l’intérieur du château pour une dizaine d’euros mais je ne vous le conseille pas vraiment car c’est plutôt vide. L’extérieur vaut le détour pour la photo souvenir.

Sachez qu’en pleine saison (30 mars au 30 septembre environ), vous ne pourrez pas vous garer au pied du château. Il faut laisser votre voiture sur un parking payant (5€) + prendre une navette (ou marcher une vingtaine de minutes). Hors saison, ce qui a été le cas pour nous, on vous laisse monter sur un mini parking à 2 minutes à pied de l’entrée du Castel del Monte. Nous n’avons rien eu à payer.

Castel del Monte
Castel del Monte, dans les Pouilles

18. Le parc national du Gargano

Ce guide touristique des Pouilles ne serait pas complet sans que l’on mentionne le parc national du Gargano, un incontournable des Pouilles !

Le Gargano est situé dans la partie la plus au Nord des Pouilles. S’étendant sur plus de 118 000 hectares, cette zone naturelle protégée est l’une des plus vastes d’Italie. Le parc est composé de paysages très différents, des plages, des hautes falaises en passant par la foret, des villages typiques et des villes plus modernes. Il comprend également les Iles Tremiti dont je vous parle juste après.

Que faire et voir dans le parc national du Gargano, dans les Pouilles:

  • Emprunter la magnifique route côtière de Manfredonia à Vieste pour admirer le littoral spectaculaire
  • Randonner dans la Foresta Umbra pour découvrir de nombreuses espèces endémiques
  • Visiter la petite ville pittoresque de Vieste
  • Monter à Monte Sant’Angelo, un village perché qui offre un point de vue magnifique
  • Se prélasser sur de belles plages et criques sauvages
  • Observer les oiseaux sur les 2 lacs côtiers de Lesina et Varano
  • Découvrir les îles Tremiti

Pour plus de détails et de conseils pour organiser votre visite du Gargano, c’est dans notre article: Top 10 des choses à faire absolument au Gargano. 

Vieste Gargano
Vieste, dans le parc national du Gargano

19. Les îles Tremiti

Les îles Tremiti sont à inclure dans la liste des plus beaux coins à visiter dans les Pouilles.

Elles sont accessibles en bateau depuis le Nord du parc naturel du Gargano, depuis Vieste et Peschici en été ou Termoli hors saison. Ou mieux encore, depuis Foggia, vous pourrez carrément les rejoindre en hélicoptère en seulement 20 minutes !

L’archipel de Tremiti est composé de 3 îles:

  • San Domino, l’île la plus grande. Vous pourrez vous y promener à l’ombre des pins d’Alep et admirez les Pagliai, une dizaine de monolithes blancs.
  • San Nicola et sa forteresse construite à pic par les moines Bénédictins.
  • Capraia réputée pour Punta Secca, un splendide spot de plongée.
iles tremiti
Les iles Tremiti, accessibles depuis le parc national du Gargano

20. Trani

Dans la région des Pouilles Impériales, je vous conseille de visiter Trani, située à seulement 50 minutes de Bari.

Ancienne cité marchande très prospère au Moyen-Age et point de départ pour les croisades des Templiers, Trani est aujourd’hui une petite ville pittoresque avec un charmant centre historique et un port animé.

Quoi faire à Trani, dans les Pouilles:

  • Aller admirer sa formidable cathédrale, dont la situation exceptionnelle en bord de mer lui a valu de se retrouver sur bon nombre de cartes postales des Pouilles, en tant que lieux d’intérêt à voir absolument ! Mélange de style roman et gothique, elle comprend une imposante tour de 60 mètres de haut.
  • Visiter le château de l’empereur Fréderic II. Il abrite des expositions d’art et accueille de nombreux événements culturels.
  • Se balader sur les quais et le port
  • Explorer le quartier juif
Trani
Trani et sa cathédrale, dans les Pouilles

Et vous qu’avez-vous prévu de faire dans les Pouilles ? Quels sont les lieux d’intérêts que vous souhaitez visiter ?

Maintenant que vous avez une idée des choses à faire à voir dans les Pouilles, je vous recommande également de faire une demande de devis gratuit à une agence de voyage locale: Grâce à notre partenaire Evaneos, cela peut se faire en moins de 5 minutes! C’est gratuit, sans engagement et un professionnel du tourisme vous concoctera un séjour inoubliable!

De plus, les prix pour un circuit dans les Pouilles commencent à partir de 970 euros seulement pour 8 jours ! Qu’est-ce que vous attendez? 😊

Voyage dans les Pouilles: prix des vols

Pour partir en voyage dans les Pouilles, vous n’aurez pas trop le choix, il va falloir prendre l’avion.

Vérifiez les tarifs dès maintenant en utilisant notre comparateur de prix des vols. C’est rapide, facile, et c’est l’assurance pour vous de payer le meilleur prix!

Une fois sur la page des résultats, n’hésitez pas à comparer plusieurs sites, afin de vous assurer qu’aucun frais n’est ajouté aux tarifs finaux.

Guides de voyage Pouilles

Vous partez dans les Pouilles? A lire également

Découvrez tous nos articles sur les Pouilles: tous les articles de Voyage Tips sur les Pouilles sont répertoriés ici.

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

que faire dans les Pouilles
Visiter les Pouilles: les 20 lieux d’intérêt incontournables
Visiter les Pouilles, en Italie: Top 20 des choses à faire et à voir
4.6 (92.63%) 19 votes

Créateur du blog Voyage Tips, amoureux de voyages et de photographie.

Discussion4 commentaires

  1. Au risque de passer pour une inculte, je n’avais jamais entendu parlé des Pouilles …. Mais Ostuni et Alberobello on l’air vraiment d’être à voir. Une prochaine destination pourquoi pas 😉
    Merci pour le partage !

    • Vincent

      Salut Anaïs,

      Oui, les Pouilles n’est pas une destination touristique très connue des touristes Francais, peu de gens connaissent la région! On est bien loin de la popularité de la Sicile par exemple.

      C’est donc justment un bon moment pour y voyager, au vu des attraits, le tourisme va certainement exploser dans les procahaines années.

      De belles villes, des sites touristiques exceptionnels, le superbe parc national du Gargano et des plages magnifiques. Pas de doute, tout y est!

      C’est d’ailleurs deja le cas en été, de plus en plus de touristes italiens choississent les Pouilles comme destination de vacances.

  2. Bonjour Vincent, en préparant notre voyage dans les Pouilles, je suis tombée sur votre blog et ne peux dire qu’une chose:bravo!! Je ne suis jamais allée dans cette région d’Italie et je suis impatiente de la découvrir, vos conseils dans ma poche et ravie d.avoir eu tant de belles idées de visites!
    Merci de partager votre passion
    Ulrike du Luberon

    • Vincent

      Bonjour Ulrike,

      C’est avec plaisir!

      Je suis sûr que vous allez adorer la région des Pouilles, c’est superbe, et il y a une tonne de choses à voir.

      Ne manquez pas mes articles sur les itinéraires dans les Pouilles, ils vous seront sûrement utiles également.

      Et si vous avez des questions quant à l’organisation de votre séjour, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge