Visiter la Grèce: Top 20 des choses à faire et à voir

0

Que faire en Grèce ?

Visiter la Grèce, c’est partir à la découverte d’un pays à l’histoire extrêmement riche et aux paysages somptueux.

Vous vous en doutez, il y a énormément de choses à faire et à voir en Grèce.

Afin de vous aider à organiser votre séjour, je vous ai donc préparé ce guide des 20 lieux d’intérêts incontournables de Grèce.

Que vous souhaitiez visiter Athènes, découvrir le Péloponnèse et les sites archéologiques dEpidaure et d’Olympie. Ou alors que vous préfériez passer des vacances à la mer dans les Cyclades (Santorin) ou l’archipel du Dodécanèse (Rhodes), vous allez vite voir qu’il y a une multitude d’endroits à ne pas manquer lors de votre voyage!

Alors, où aller et quoi visiter en Grèce ?

Visiter la Grèce: les incontournables

1. Athènes

Commençons ce guide touristique de la Grèce par sa capitale: Athènes.

Ville millénaire, l’une des plus anciennes au monde, Athènes se révèle surprenante. Avec ces monuments antiques au milieu de la ville moderne, elle comblera autant les amateurs d’histoire et de mythologie que les gens préférant une atmosphère urbaine et moderne.

Si vous visitez la Grèce ou même les îles Grecques, il y a de fortes chances que vous atterrissiez ou repartiez d’Athènes. Profitez-en pour y passer 2 jours, c’est une ville incontournable d’un séjour en Grèce.

Les lieux d’intérêts à visiter à Athènes:

  • L’Acropole: site antique majeur et emblématique, c’est le plus visité de la ville. Vous pourrez notamment y admirer le Parthénon, le plus grand temple dorique de Grèce, bâti en hommage à Athéna Parthénos, une déesse représentant la puissance de la ville.
  • Le musée de l’Acropole, à faire absolument pour comprendre l’histoire de l’Acropole et admirer tous ses trésors
  • L’Agora Antique: centre politique, social et administratif de l’Athènes antique
  • Le musée national archéologique et sa collection d’antiquités grecques allant du néolithique à la période classique
  • Le stade des Panathénées construit au IV ème siècle et restauré en 1895 afin d’accueillir les premiers Jeux Olympiques
  • Le jardin national, poumon vert de la capitale. Idéal pour profiter d’un peu d’ombre.
  • La place Syntagma où se trouve le Parlement et où vous pourrez assister toutes les heures à la relève de la garde
  • Le quartier de Monastiraki, célèbre pour son marché aux puces du dimanche et ses nombreux magasins de souvenirs
  • La colline de Lycabette. Le sommet, accessible à pied ou en funiculaire, vous garantie une vue imprenable sur l’Acropole et tout Athènes
  • La rue Ermou, pour les amateurs de shopping.

Et pour plus d’informations sur Athènes, retrouvez notre guide complet de la ville: Top 20 des choses à faire absolument à Athènes. 

Le conseil Voyage Tips
Visitez l’Acropole en début de matinée ou en fin de journée. Le site étant en plein soleil, il y fera moins chaud et vous éviterez l’affluence de touristes.
Athènes
L’acropole d’Athènes

2. Le Péloponnèse

Pour poursuivre cette liste des plus beaux endroits de Grèce, je vous recommande d’aller faire un tour du côté du Péloponnèse.

Péninsule située à l’Ouest d’Athènes, le Péloponnèse regorge de sites historiques et de vestiges à visiter, issus des nombreuses civilisations qui s’y sont succédées au fil des siècles.

Les lieux à ne pas manquer dans le Péloponnèse:

  • Le canal de Corinthe: creusé artificiellement dans la roche, ce canal, long de 6 km, relie la mer Ionienne à la mer Egée et permet aux bateaux d’éviter un détour de 400 km. Il sépare le Péloponnèse de la Grèce Continentale. A voir pour la photo souvenir.
  • La route des vins de Némée: au Sud de Corinthe, la région produit des vins rouges, réputés parmi les meilleurs de Grèce.
  • Nauplie: jolie ville en bord de mer surmontée de 3 forteresses. Je vous conseille la visite de la forteresse de Palamède, située sur une colline surplombant la ville. Le site est vraiment grand et bien aménagé. Il offre de nombreux points de vue sur la mer et Nauplie. Ça a été une très bonne surprise lors de mon itinéraire en Grèce.
  • Les gorges de Vouraikos: le meilleur moyen de les découvrir et le plus spectaculaire est d’emprunter le train à crémaillère qui fait le trajet tous les jours entre Diakofto et Kalavryta.
  • La région du Magne, encore épargnée par le tourisme de masse, elle est plus rurale et assez sauvage. Parcourir ses routes en voiture vous permettra de profiter de splendides points de vues.
  • L’île d’Elafonissos: tout au Sud du Péloponnèse, vous y trouverez l’une des plus belles plages de Grèce: la plage de Simos.
  • Mycènes
  • Epidaure
  • Monemvassia
  • Mystra
  • Olympie

Pour tous les derniers lieux cités, de Mycènes à Olympie, je vous donne plus de détails dans la suite de l’article.

Si vous souhaitez visiter le Péloponnèse, consultez notre article détaillé: Top 15 des choses à faire au Péloponnèse.

Nauplie
Nauplie, charmante ville du Péloponnèse

3. Mycènes

Parmi les choses à voir en Grèce et plus particulièrement dans le Péloponnèse, vous pouvez vous rendre à Mycènes.

Classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, Mycènes est l’un des plus anciens sites de Grèce. Édifiée sur une colline, la cité antique est surtout connue pour avoir abrité en ses murs, le légendaire Agamemnon. Érigé en héros suite à sa victoire lors de la guerre de Troie, Agamemnon était considéré comme l’un des rois les plus puissants de Grèce.

Sur le site, vous pourrez notamment découvrir le mur d’enceinte, le palais royal et les cercles des tombes où ont été trouvés de nombreux objets en or et du mobilier funéraire.

Vous pouvez aussi faire un tour par le musée archéologique de Mycènes pour en apprendre plus sur la civilisation mycénienne et cette époque qui a marqué l’histoire de la Grèce.

Les informations de tarifs et d’horaire se trouvent sur le site officiel (en Anglais).

mycenes
Mycenes

4. Epidaure

Epidaure fait également partie des endroits touristiques à voir en Grèce.

Deuxième site archéologique majeur du Péloponnèse et de la région de l’Argolide avec Mycènes, il est lui aussi classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le lieu est surtout réputé pour son théâtre antique construit au IV ème siècle avant JC. Incroyablement bien conservé, le théâtre d’Epidaure pouvait accueillir jusqu’à 14 000 personnes. Possédant une très bonne acoustique, il est encore utilisé de nos jours pour des représentations théâtrales de pièces antiques lors du Festival d’Epidaure (en juillet-août).

L’ensemble du sanctuaire comprend également un temple dédié à Asclepios ( dieu de la médecine), la tholos (un bâtiment circulaire), le stade et un petit musée archéologique où sont exposées quelques statues découvertes sur le site et dans les environs.

Epidaure amphitheatre
Le théâtre d’Epidaure

5. Monemvassia

Autre attraction touristique de Grèce et du Péloponnèse: le joli village de Monemvassia.

Cette ville fortifiée se trouve dans le sud du Péloponnèse, sur la côte Est de la Laconie. Sa position est assez insolite car elle se trouve sur un immense rocher, uniquement relié au continent par une petite route.

L’arrivée à l’entrée de Monemvassia est très particulière car rien ne laisse deviner qu’il y a un village derrière la falaise. Vous n’apercevrez les maisons qu’une fois passé le mur d’enceinte de la cité médiévale. Vous pourrez alors arpenter les ruelles pavées de la ville basse où se trouvent plein de boutiques et de restaurants jusqu’à rejoindre la place centrale.

A Monemvassia, je vous recommande également de monter jusqu’à la forteresse et la ville haute. De là haut, la vue sur la cité perchée dans les falaises et la mer est époustouflante.

Le conseil Voyage Tips
Garez votre voiture sur le parking juste après la digue. De là une navette vous emmène jusqu’à l’entrée de la citadelle. Sinon vous pouvez aussi vous garer le long de la route mais il vous faudra ensuite marcher pas mal car il y a beaucoup de touristes qui visitent la ville.
Monemvassia
Monemvassia

6. Mystra

Des nombreuses visites que j’ai pu faire en Grèce, Mystra est l’une de celles que j’ai le plus apprécié.

Le site, l’un des plus beaux du Péloponnèse, se situe à une dizaine de kilomètres de Sparte, sur les pentes du massif du Taygète.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Mystra fut l’une des capitales de l’Empire Byzantin et un haut lieu culturel. Pas épargnée par le temps et les drames, la cité fut longtemps laissée à l’état de ruines. Aujourd’hui, après d’importants travaux de restauration (encore en cours), l’ensemble vaut vraiment une visite.

Vous pourrez notamment admirer la forteresse et le Kastro ainsi que de nombreuses églises et monastères dans un très bel environnement.

Le conseil Voyage Tips

Mystra est divisée en 2 parties et il y a donc 2 entrées possibles: la haute et la basse. Si vous avez une voiture, vous pouvez donc vous garer sur le parking de la partie haute, visiter et ressortir ensuite pour reprendre la voiture jusqu’à la partie basse (ou inversement). Pensez à garder votre ticket d’entrée !

Que vous visitez Mystra dans un sens ou dans l’autre, vous allez devoir grimper à un moment ou à un autre, je vous recommande vraiment d’y aller en chaussures de randonnée ou en baskets.

Mystra
Mystra

7. Olympie

Le site d’Olympie est l’un des grands classiques d’un séjour en Grèce. Lui aussi se trouve dans le Péloponnèse.

Olympie est connue pour être la ville de naissance des Jeux Olympiques. De 776 avant Jc à 393, c’est là qu’ils furent organisés tous les 4 ans, avant d’être interdits. De nos jours, la flamme olympique y est encore allumée avant chaque ouverture des Jeux modernes.

Sur le site antique, vous pourrez notamment voir les ruines du Temple de Zeus et de celui d’Héra, et les installations sportives comme le stade et le gymnase. Je tiens à préciser qu’il faut quand même pas mal d’imagination pour se représenter les monuments mais, pour une fois, il y a de nombreux panneaux explicatifs.

Et si vous voulez encore en apprendre plus sur le site, la visite du musée archéologique d’Olympie est incontournable. A faire de préférence avant l’Olympie Antique.

Le conseil Voyage Tips
Le billet d’entrée à 12€ pour le site antique et le musée archéologique comprend également l’accès au musée de l’histoire des Jeux Olympiques. Ce serait dommage de se priver de cette visite où vous saurez tout sur les épreuves et le déroulement des Jeux Olympiques antique. Et en plus les explications sont en Français !
Olympie
Olympie

8. Delphes

Delphes est un autre site archéologique à ne pas manquer en Grèce.

Pour vous dire son importance, dans l’Antiquité, les Grecs considéraient la cité comme le centre du monde. La ville doit sa renommée au célèbre Oracle de Delphes, qui transmettait les directives du dieu Apollon aux humains, par l’intermédiaire de la Pythie.

Aussi bien les citoyens que les rois convergeaient de toute la Grèce pour tenter d’obtenir des réponses à leur question. Durant plus de 6 siècles, les prophéties de la Pythie ont façonné l’histoire du pays.

Classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO, Delphes est érigée sur le Mont Parnasse, ce qui contribue grandement à la beauté du lieu. Il offre un panorama exceptionnel sur la vallée et la mer.

Dans la zone antique, vous pourrez admirer le Temple d’Apollon où la Pythie délivrait les oracles, le théâtre et le stade qui accueillait les Jeux Pythiques.

L’entrée comprend aussi l’accès au musée de Delphes. Sa visite permet de mieux se représenter le site à l’époque et comprend de nombreux vestiges et statues retrouvés à Delphes.

Delphes
Delphes

9. Les Météores

Si vous vous demandez quoi voir en Grèce, je vous recommande vivement d’intégrer les Météores à votre road trip. C’est tout simplement mon gros coup de cœur de mon circuit en Grèce.

Les Météores sont situés au centre de la Grèce, à 5 heures de route d’Athènes et 3 heures de Thessalonique. Malgré son éloignement par rapport aux 2 grandes villes, c’est l’un des sites les plus visités du pays et on comprend bien pourquoi une fois sur place!

Le lieu est vraiment extraordinaire et le cadre exceptionnel. La formation des Météores, qui signifie littéralement « rochers suspendus dans les airs », résulte de l’érosion d’une ancienne mer intérieure. Les rochers en eux même sont vraiment impressionnants mais le plus fou, c’est qu’au sommet de certains d’entre eux, des monastères ont été construits !

Jusque dans les années 20, la seule façon, pour les religieux, d’y accéder était d’emprunter un système de treuils et de se hisser jusqu’en haut dans un filet ou une corbeille. Aujourd’hui 6 monastères se visitent, mais pas de panique, des escaliers ont été creusés dans la roche et une route les relie entre eux permettant d’admirer de splendides panoramas.

Prévoyez une journée sur place voire plus, surtout si vous souhaitez visiter l’intérieur des monastères (3€ l’entrée pour chaque). Le plus intéressant à voir de l’intérieur est le plus grand: le monastère du Grand Météore. C’est aussi le plus haut des 6, il est perché à 610 mètres de hauteur ! 

La minute culture Voyage Tips
Les fans de James Bond reconnaîtront dans le monastère de Moni Agias Triados, l’un des lieux du tournage du film: « Rien que pour vos yeux ».
météores Grece
Les météores, en Grèce

10. Thessalonique

Autre grande ville à visiter en Grèce: Thessalonique.

Du fait de sa position, au Nord de la Grèce, Thessalonique est moins touristique que certains autres endroits mais c’est tout de même la 2 ème plus grande ville du pays.

Quoi faire et voir à Thessalonique, en Grèce:

  • La Tour Blanche: ancienne prison et lieu de torture, c’est le monument emblématique de la ville
  • Le front de mer où se trouve de nombreux bars et restaurants
  • Le marché Modiano pour faire le plein de produits locaux
  • La rotonde et l’arc de Galère, 2 monuments romains
  • Le musée archéologique et sa collection de vestiges mis à jour en Macédoine grecque ( à ne pas confondre avec la République de Macédoine)
  • Aller voir les nombreuses églises: Agios Pavlos, Agios Dimitrios, Agia Sofia, Agios Nikolaos Orfanos, Ossios David
  • La citadelle et les remparts de la ville haute, lieu prisé au coucher du soleil
  • La Via Egnatia pour faire du shopping
  • Visiter un porte hélicoptère et/ou un sous marin de la marine Grecque, si vous avez la chance qu’ils soient à quai lors de votre séjour.

Organiser votre visite de Thessalonique grâce à notre article dédié: Top 12 des choses à faire et à voir à Thessalonique.

Thessalonique
Thessalonique

11. La péninsule de Chalcidique et le Mont Athos

Poursuite de notre guide de Grèce en s’intéressant à la péninsule de Chalcidique.

Chalcidique compte en fait 3 péninsules situées au Sud-est de Thessalonique:

  • La péninsule de Kassandra
  • La péninsule de Sithonia
  • La péninsule du Mont Athos, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO

Les 2 premières comptent de nombreuses stations balnéaires et complexes hôteliers luxueux accueillant les touristes venus profiter de splendides plages à l’eau turquoise, de petites criques et de la forêt de pins. Vous y trouverez des Spas, des casinos,  des terrains de golf et de tennis, des ports de plaisance privés et des boutiques haut de gamme.

La péninsule du Mont Athos, quant à elle, bénéficie d’une ambiance totalement différente ! C’est là que se trouve la République Monastique du Mont Athos, un lieu totalement autonome au sein de la Grèce et de l’Europe. Y vivent encore près de 2 300 moines orthodoxes répartis dans les 20 monastères du Mont.

Si vous voulez faire un pèlerinage au Mont Athos, l’accès est ultra réglementé: seuls les hommes ont le droit d’y pénétrer et il faut en plus obtenir un permis spécial à demander au moins 6 mois à l’avance. Et encore, seuls 10 personnes non orthodoxes et 100 de religion orthodoxe sont autorisées par jour. 

Pour ceux qui n’auraient pas réussi à obtenir leur laissez-passer pour le Mont Athos ou pour les femmes, il existe des croisières au départ d’Ouranoupolis (ville la plus proche) qui permettent d’apercevoir certains des monastères. Comptez environ 30€ pour 3 heures de navigation.

L'anecdote Voyage Tips
Le Mont Athos n’est pas qu’interdit aux femmes mais également à tous les animaux femelles ! Seule exception pour les poules (pour les œufs) et pour les oiseaux.
Mont Athos
Le Mont Athos

12. Les Cyclades

Les Cyclades sont considérées comme la destination phare d’un voyage en Grèce.

Santorin est bien sur la plus connue, c’est vraiment l’île de rêve des Cyclades par excellence. Tout le monde a déjà vu cette photo de l’église au dôme bleu et aux murs immaculés dominant la mer. Mais savez-vous qu’il y en fait 24 îles habitées dans l’archipel des Cyclades ? De quoi en prendre plein les yeux !

Petit tour d’horizon des îles des Cyclades:

  • Santorin: l’île romantique où des milliers de personnes viennent admirer le superbe coucher de soleil tous les jours. Toutes les information pour visiter Santorin, c’est dans notre article: Top 12 des plus beaux endroits de Santorin.
  • Mykonos pour faire la fête toutes les nuits au son des meilleurs Dj du monde entier
  • Amorgos où s’est tourné le film « Le grand bleu » avec Jean Reno, super destination pour la randonnée!
  • Naxos, la plus grande île des Cyclades, qui possède plusieurs jolies plages.
  • Paros où vous pourrez visiter de charmants villages et profiter de belles plages. Notre article détaillé sur Paros, c’est ici: Visiter Paros. 
  • Andros et ses nombreux chemins de randonnée pour sillonner l’île
  • Délos et ses sites antiques
  • Tinos et ses villages perdus dans la montagne

Pour tout savoir sur la destination, retrouvez notre guide complet sur les Cyclades: Quelles îles visiter dans les Cyclades.

Santorin
Santorin, dans les Cyclades

13. Les îles du Dodécanèse

Parmi les lieux à visiter en Grèce, direction maintenant les îles du Dodécanèse.

C’est dans cet archipel que se trouve l’île de Rhodes, la plus grande et la plus connue du Dodécanèse. Elle est célèbre pour ses longues plages de sable et des vallées boisées. A Rhodes, 2 choses sont à voir absolument: la vieille ville de Rhodes avec son château et ses remparts; et le joli village de Lindos dont l’acropole domine la baie.

Rhodes possède aussi un grand nombre de complexes hôteliers en bord de mer et est une destination très prisée pour les séjours all inclusive. 

Le guide complet sur l’île de Rhodes, c’est dans notre article: Visiter l’île de Rhodes.

Les autres îles à visiter dans le Dodécanèse, en Grèce:

  • Halki qui compte à peine 300 habitants. Idéale si vous souhaitez seulement lézarder à la plage en toute tranquillité.
  • Symi dont le village principal compte parmi les plus beaux de Grèce. Facilement accessible en excursion à la journée depuis Rhodes.
  • Karpathos, île ayant conservé ses traditions dans un paysage préservé du tourisme de masse.
  • Kos, la deuxième plus grande île du Dodécanèse est appréciée pour ses plages de sable, ses hôtels luxueux et sa vie nocturne
  • Tilos pour les amoureux de la nature et les ornithologues
  • Patmos et son impressionnant monastère perché au sommet de la colline
  • Leros pour les amateurs de randonnée et de calme
  • Lipsos, une toute petite île authentique et préservée
Rhodes
Île de Rhodes, dans le Dodécanèse

14. Les îles Ioniennes

Poursuite de notre Top des choses à faire et à voir en Grèce par les îles Ioniennes.

Elles se trouvent à l’Ouest de la Grèce. Bénéficiant d’un climat un peu moins chaud que le reste du pays, elles sont plus fertiles et verdoyantes. Vous y trouverez aussi de sublimes criques et plages à l’eau cristalline. 

Quelles sont les îles Ioniennes à voir en Grèce ?

  • Corfou: Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville de Corfou, occupée tour à tour par les vénitiens, les français et les britanniques présente un étrange mélange de style architecturaux. A Corfou, ne manquez pas de vous promener au Liston, un esplanade piétonne avec de nombreuses arcades ou à découvrir l’Achilleion, un palais construit pour l’impératrice d’Autriche, Sissi.

Partout sur l’île, vous pourrez aussi vous baigner dans de belles criques: la plage de Glyfada ou les criques de la côte Ouest vers Paleokastritasa sont les plus réputées.

  • Céphalonie: une île aux petits villages authentiques et avec de beaux paysages naturels.

A voir: Argostoli, la capitale; la citadelle d’Assos; le village de Fiskardo et ses maisons vénitiennes; le lac souterrain de Melissani et la baie de Myrtos, une crique encadrée par de hautes falaises.

  • Leucade où se succèdent de magnifiques plages tout le long de la côte Ouest
  • Zante où se trouve le premier parc national marin de Grèce et où viennent pondre les tortues de mer caretta-caretta, une espèce protégée
  • Ithaque: terre natale d’Ulysse et île de l’Odyssée de Homère, grand chef d’œuvre de la littérature. Ici pas de grandes plages mais plusieurs criques, pour certaines uniquement accessibles en bateau.
  • Paxos ou Paxi: dont l’attraction touristique principale est le château d’Aghios Nikolas, classé au titre des monuments historiques et dont les plans sont attribués à Léonard de Vinci. S’y trouve aussi plusieurs grottes marines accessibles en bateau.
  • Cythère: la mythologie grecque raconte que c’est sur cette île que serait née Aphrodite, déesse de l’Amour. Île authentique, loin du tourisme de masse, ici pas de clubs de vacances ou de grands hôtels, vous pourrez vous promener tranquillement.
iles ioniennes
Les îles Ioniennes

15. La Crète

Continuons à faire un peu de tourisme en Grèce, en nous rendant sur une autre île: la Crète. C’est la plus grande île de Grèce et un petit pays à elle toute seule.

A ne pas manquer en Crète:

  • Heraklion: la plus grande ville et la capitale. Vous pourrez y visiter le musée archéologique.
  • Le palais de Knossos, demeure du roi Minos (à l’origine de la légende du Minotaure). Un site incontournable, l’un des plus importants en Grèce.
  • Le lagon de Balos et son eau incroyablement turquoise
  • La plage d’Elafonissi, avec son sable rose et une eau translucide
  • Les gorges de Samaria font partie des plus longues gorges d’Europe. Une randonnée de 16 km vous permet de les explorer !
  • La Canée dont la vieille ville regorge de bâtiments historiques et de boutiques d’artisanat locaux
  • Spinalonga, une île au Nord Est de la Crète ayant servi à accueillir les lépreux
  • Le plateau de Lassithi et ses moulins, on surnomme la région « La vallée aux 10 000 moulins ».
  • Réthymnon et sa citadelle
  • La grotte de Dikteon où serait né le dieu Zeus.
crete lagon de balos
Le lagon de Balos, en Crète

16. Les gorges de Vikos

Les gorges de Vikos font partie des lieux d’intérêts à voir en Grèce. Si vous aimez la randonnée, c’est une super destination.

Elles se trouvent dans la région des Zagoria, au Nord Ouest de la Grèce, à environ 2h30 de route des Météores.

Avec près de 900 mètres de profondeur et 12 km de long, les Gorges sont parmi les plus profondes du monde. De part leur étroitesse elles sont vraiment très impressionnantes.

Plusieurs sentiers de randonnées et itinéraires sont possibles pour aller les admirer et s’y balader. Dans tout les cas, soyez bien équipés: chaussures de randonnée, bouteilles d’eau, crème solaire et chapeau sont de rigueur! Je vous recommande aussi de signaler à l’avance à votre hôtel votre parcours en cas de problème.

La randonnée la « plus classique », environ 12 km, part du village de Monodendri et rejoint celui de Vikos. Mais vous avez aussi la possibilité d’en faire de moins longues et même d’emprunter votre voiture pour vous rapprocher de certains points de vue. Celui d’Oxia par exemple, vaut le coup d’oeil !

Les gorges de Vikos
Les gorges de Vikos

17. Eubée et les Sporades

L’Eubée et les Sporades ne sont pas forcément un incontournable pour la majorité des personnes venant visiter la Grèce et demeurent un peu hors des sentiers battus. Pourtant certains endroits méritent le détour.

L’Eubée, c’est tout de même la deuxième île de Grèce par sa taille, derrière la Crète. Vous y trouverez de petites stations balnéaires fréquentées par les locaux et pourrez y pratiquer la randonnée. La plus réputée est celle des Gorges de Dimosari, au Sud de l’Eubée. D’une durée d’environ 4 heures, le sentier de 10 km descend à travers la forêt pour rejoindre la mer en contrebas. Un bon moyen de combiner la marche et la détente à la plage avant le retour.

Une autre randonnée permet de grimper au sommet du mont Dirfys, le plus haut de l’Eubée, à 1743 m d’altitude. Départ dans le village de montagne de Steni.

Depuis l’Antiquité, l’Eubée est également connue pour les eaux thermales de Loutra Edipsou. Il est même dit qu’Aristote y venait pour profiter de ces eaux thérapeutiques.

Les Sporades sont composées de 4 îles:

  • Skiathos est la plus touristique. On y vient pour ses plages de sable, plus d’une soixantaine en tout! Vous y trouverez plein d’hôtels, des cafés, des restaurants et des boutiques de souvenirs. Le tourisme y est très développé.
  • Skopélos: ici aussi les belles plages sont au rendez-vous et elles sont moins fréquentées. C’est sur cette île que le film « Mamma Mia » a été tourné.
  • Alonissos: pour les amateurs de randonnée, il existe plus d’une douzaine de sentiers balisés permettant de la découvrir. L’île fait partie d’un parc national marin pour protéger le phoque moine (en voie de disparition) et l’été des excursions en bateau sont proposés pour parcourir le parc et apercevoir des dauphins.
  • Skyros et ses paysages totalement différents. Au Nord, une partie verdoyante avec des vallées et collines fertiles, et au Sud, des montagnes arides battues par les vents. La plus grande des îles des Sporades est pourtant la plus paisible et la moins touristique. Idéale pour des vacances en toute tranquillité.
Eubee et les sporades
Eubee et les sporades

18. Les îles du Nord de la Mer Egée

Si vous avez fait le tour des classiques d’un séjour en Grèce et que nous ne savez plus quoi voir, pourquoi ne pas en profiter pour visiter les îles de la Mer Égée ?

Ce sont les îles qui se trouvent proche de la Turquie.

Les îles du Nord de la Mer Égée:

  • Chios: une île avec de nombreux villages médiévaux et de belles plages
  • Lesbos et ses villages pittoresques aux jolies ruelles pavées ou à l’influence orientale
  • Samos, une des plus touristiques grâce à ses plages de sable fin et ses petites criques. Lieu de naissance de la déesse Héra (épouse de Zeus) et du célèbre mathématicien Pythagore.
  • Icarie: ici serait né Dyonisos, dieu du vin et de la fête. Et ce n’est pas pour rien que c’est ici que sont organisées chaque année les Panigyria, une fête traditionnelle avec danses et où l’alcool coule à flots. Certaines des plages d’Icarie sont considérées parmi les plus belles de la Mer Égée.
  • Limnos ou Lemnos: une île volcanique avec de grandes plages
Chios, îles du Nord de la mer Égée

19. Les plages de Grèce

Où partir en Grèce pour profiter de belles plages ?

Ce qui est bien c’est que peu importe où vous allez en Grèce, il y a de fortes chances que vous puissiez profiter des plages. Bon, à part en plein centre du pays ou vers les Météores, je vous l’accorde.

Après se pose la question des « belles plages ». Tout dépend de ce que vous aimez: de grandes plages de sable fin, des plages de galets, les petites criques, les plages avec transat et parasols ou les endroits plus sauvages, le choix est vaste.

Pour vous aider un petit peu, voici quelques unes des plages les plus belles de Grèce:

  • La plage de Navagio de l’île de Zante, dans les îles Ioniennes
  • Le lagon de Balos en Crète
  • La baie de Myrtos à Céphalonie, dans les îles Ioniennes
  • La plage d’Elafonissi en Crète
  • La plage de Simos, sur l’île d’Elafonissos dans le Péloponnèse
  • La plage Sarakiniko à Milos, dans les Cyclades
  • La baie de Saint-Paul sur l’île de Rhodes, dans le Dodécanèse
  • La plage Lalaria, à Skiathos, dans les Sporades
  • Le canal de l’amour à Corfou
  • La plage de Voidokoilia au Péloponnèse

Vous l’aurez remarqué, je ne mentionne pas les 2 plages les plus célèbres de Santorin: Perissa Beach et son sable noir d’origine volcanique, et la Red Beach qui doit son nom aux falaises rouges qui l’entourent. Tout simplement, parce que personnellement, je ne les ai pas trouvées si extraordinaires et qu’il a de bien plus belles plages en Grèce.

plages de Grèce
La baie de Navagio, l’une des plus belles plages de Grèce

20. Découvrir la gastronomie grecque

Quoi manger en Grèce ?

Petit tour d’horizon des spécialités culinaires à tester lors de votre voyage:

  • Le tzatziki: mélange de yaourt au lait de chèvre ou de brebis avec du concombres. Et nous, nous avons eu en plus de l’ail, beaucoup d’ail dedans!!
  • La salade grecque: tomates, concombres, olives, fêta, poivrons
  • La moussaka: plat composé d’aubergines, de viande hachée et de béchamel
  • La fasolada, une soupe de fève ou de haricots
  • Les souvlakis et les gyros: une pita servi avec du poulet ou du porc, une sauce au yaourt, de la salade et tomates et des frites. On ne va pas vous cacher que cela a constitué bon nombre de nos repas de midis!
  • Le yaourt grec, ce n’est pas une légende vous en trouverez à la carte de tous les restaurants pour le dessert. Servi le plus souvent avec des fruits et du miel. Et rien à voir avec celui acheté en France ou ailleurs!
  • Le Portokalopita: mon dessert préféré en Grèce! Ce gâteau grec à l’orange fait avec de la pâte philo est tout simplement délicieux. Et pour ceux qui n’aiment pas l’orange, la version au citron est toute aussi bonne.
  • L’Ouzo, alcool traditionnel Grec au gout anisé, servi en digestif à chaque fin de repas.
gastronomie grecque
La salade grecque

Maintenant que vous avez une idée des choses à faire et à voir en Grèce, je vous recommande également de faire une demande de devis gratuit à une agence de voyage locale: Grâce à notre partenaire Evaneos, cela peut se faire en moins de 5 minutes! C’est gratuit, sans engagement et un professionnel du tourisme vous concoctera un séjour inoubliable.

De plus, les prix pour un circuit en Grèce commencent à partir de  600 euros seulement! Alors, qu’est-ce que vous attendez? 😊

Et vous, quels sont les lieux d’intérêts qui vous tentent pour votre voyage en Grèce ?

Guides de voyage Grèce

Vous partez en Grèce? A lire également

Découvrez tous nos articles sur la Grèce: tous les articles de Voyage Tips sur la Grèce sont répertoriés ici.

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner

Visiter la Grèce
Visiter la Grèce: les 20 lieux d’intérêts incontournables
Visiter la Grèce: Top 20 des choses à faire et à voir
5 (100%) 14 votes

Créateur du blog Voyage Tips, amoureux de voyages et de photographie.

Laisser un commentaire