Visiter la Sardaigne: Top 25 des choses à faire et à voir

2

Que faire en Sardaigne ?

Visiter la Sardaigne, en Italie, c’est tout d’abord partir à la découverte de nombreuses plages et criques, toutes plus belles les unes que les autres.

De Cagliari à la Costa Smeralda, en passant par l’Ile de Sant’Antico, la Costa Paradiso, et l’Archipel de la Maddalena, vous en trouverez des magnifiques sur toute la côte! Grande plage de sable touristique avec plages privées, petite crique populaire ou bien coin perdu accessible uniquement après une randonnée, nul doute que vous trouverez votre bonheur en Sardaigne. C’est la destination idéale en méditerranée si vous aimez les belles plages !

Et pour alterner avec la baignade, n’hésitez pas à emprunter les routes sinueuses de montagne pour découvrir d’autres lieux d’intérêts incontournables de Sardaigne. Le village d’Orgosolo, les Gorges de Su Gorropu, les nombreuses grottes et nuraghes à visiter sont autant d’endroits à ne pas manquer lors de votre voyage.

Pour vous aider à organiser votre séjour, je vous ai préparé un guide des 25 choses à faire et voir absolument en Sardaigne.

Alors, où aller et quoi visiter en Sardaigne ?

Visiter la Sardaigne: les incontournables

1. Cagliari

On entame ce guide touristique de la Sardaigne par la ville la plus connue: Cagliari.

La ville moderne ne présente pas particulièrement d’intérêt mais son centre historique mérite une petite balade. Si vous visitez la Sardaigne, il y a de fortes chances que vous atterrissiez ou repartiez de Cagliari, profitez en pour vous octroyer une promenade dans les ruelles de la vieille ville, au début ou à la fin de votre séjour.

Les lieux d’intérêts à visiter à Cagliari:

  • Il Castello: le quartier ancien dans la ville haute de Cagliari où sont regroupés les endroits à visiter
  • La cathédrale di Santa Maria à l’intérieur de laquelle vous pourrez admirer les chapelles aragonaises et la crypte des martyrs
  • Le palazzo di Citta: situé à côté de la cathédrale, c’est un petit musée présentant des peintures et des textiles sardes
  • Le musée archéologique national et sa collection d’objets de la civilisation nuragique, un des musées les plus importants de Sardaigne
  • Le bastion Saint Remy et la terrasse Umberto I qui offre une vue imprenable sur Cagliari
  • Le marché San Benedetto pour faire le plein de produits sardes
  • La plage du Poetto: avec ses 7 km de long, c’est l’une des plus grandes d’Italie et la plus proche du centre de Cagliari.

Et pour plus de détails sur les visites à faire, lisez notre article dédié: Top 10 des lieux à voir à Cagliari.

Cagliari
Cagliari, la capitale de la Sardaigne

2. La route panoramique de Porto Teulada à Chia

Pour continuer cette liste des plus beaux endroits de Sardaigne, je vous recommande d’emprunter la route panoramique de Porto Teulada à Chia. 

Réputée pour être l’une des plus belles routes de Sardaigne, la SP71 permet de longer la côte Sud-Est et le bord de mer en offrant de splendides panoramas. Sur 25 km, la Strada Panoramica della Costa del Sud (autre nom de la SP71) passe par plusieurs criques et plages à l’eau translucide. Il y en a tellement que le plus dur sera de choisir laquelle vous préférez pour vous baigner!

Pour vous aider un peu, voici les endroits que j’ai préféré le long de la route panoramique:

  • La Spiaggia di Cala Piscinni, idéale si vous avez des enfants car vous pouvez vous garer juste à l’entrée de la plage
  • La Torre di Pixinni et sa crique de petits cailloux et galets: une de mes favorites de tout mon itinéraire en Sardaigne, nous y étions tout seul !
  • La plage de Tuerredda, sable fin et eau turquoise
  • La plage de Su Giudeu, tellement grande que vous êtes surs de trouver une place pour poser votre serviette
  • La Cala Cipolla: une plage avec des gros rochers et une eau transparente. C’est ma plage préférée de la Strada Panoramica !
  • Le phare du Capo Spartivento, accessible par un sentier depuis la Cala Cipolla. Il permet d’admirer un magnifique panorama sur toute la côte.
route-panoramique SP71-Sardaigne
La superbe route panoramique SP 71, en Sardaigne

3. Ile de Sant Antioco

Si vous vous demandez que faut-il voir absolument au Sud de la Sardaigne, je vous conseille d’aller faire un tour sur l’île de Sant Antioco. Après la Sicile, la Sardaigne et l’île d’Elbe, c’est la quatrième plus grande île d’Italie.

Pas besoin d’emprunter un ferry pour la rejoindre, un pont la relie au continent.

A voir sur l’île de Sant Antioco en Sardaigne:

  • La ville de Sant Antioco: la ville principale de l’île où vous pourrez vous promener le long du port et du bord de mer; aller visiter la basilique di Sant Antioco, le musée archéologique, le Forte Su Pisu et le Villagio Ipogeo, un ensemble de maisons troglodytes.
  • Maladroxia, petite station balnéaire avec plage, restaurants et hôtels
  • La plage de Coa Quaddus, plage sauvage avec vue sur la Torre Canai
  • La Cala Sapone: petite plage avec bars et restaurants offrant la possibilité de louer des pédalos et canoë kayak
  • La Cala Lunga: la plus belle plage de Sant Antioco ! Eau limpide, sable fin et peu de profondeur.

Le conseil Voyage Tips
 Pour bénéficier d’une jolie vue sur la Cala Lunga, prenez un peu de hauteur en empruntant le sentier qui monte sur la gauche de la plage.
Sant Antioco cala Lunga
Vue panoramique de la Cala Lunga sur l’île de Sant Antioco

4. Île de San Pietro

Voisine de l’Ile Sant Antioco, San Pietro mérite incontestablement d’être inscrite sur la liste des choses à visiter en Sardaigne.

Les principaux endroits à ne pas manquer sur l’île de San Pietro:

  • Carloforte: le village où sont regroupés la majorité des hôtels, restaurants,cafés et toutes les boutiques touristiques habituelles. Il n’y a pas vraiment de monuments spécifiques à voir, le lieu est surtout fréquenté lors de l’apéro ! 🙂
  • La Spiaggia La Bobba: une des plages les plus prisées de San Pietro. Vous y trouverez un grand parking, un bar et pourrez y louer des kayaks. N’hésitez pas vous promener sur le sentier à droite pour aller voir les « Colonne », des roches très photogéniques.
  • Le littoral de la Conca vous permettra d’apercevoir de jolis points de vue sur les falaises
  • La Spiagga Spalmatore ( ou plage de la Caletta), la plage la plus populaire
  • Le Capo Sandalo, sans conteste le plus bel endroit de l’île ! Il offre une vue panoramique sur les 2 côtés et les falaises en contrebas.

Le conseil Voyage Tips
Vous pouvez rejoindre San Pietro depuis Sant Antioco en prenant le ferry qui part de Calasseta et arrive à Carlorforte. Il y en a environ toutes les heures. Le trajet dure 1/2 heure et coûte environ 35€ pour 2 + la voiture (aller-retour). Soyez au départ du ferry un peu en avance pour avoir le temps d’acheter vos billets.
San Pietro Capo Sandalo
Le Capo Sandalo, à San Pietro

5. Les nuraghes

Les nuraghes font partie des lieux d’intérêts à voir en Sardaigne. Comme il y en a disséminés sur toute l’ile, vous n’aurez aucun mal à aller en visiter au moins un lors de votre voyage en Sardaigne.

Mais tout d’abord savez-vous ce qu’est un nuraghe ? N’en ayant jamais entendu parler avant d’aller en Sardaigne, je vous en donne une petite définition. Les nuraghes sont des tours en pierre dont l’origine remonterait à l’age du bronze et à la civilisation nuragique.

Leur fonction n’est pas exactement déterminée mais plusieurs études s’accordent à dire qu’ils servaient de tours de guet et également de sites sacrés pour certains rites religieux. A la base simple tour, certains d’entre eux se sont transformés en véritables complexes grâce à des remparts les reliant entre eux.

Le plus connu et visité en Sardaigne est le Nuraghe Su Nuraxi. Grand complexe nuragique situé à Barumini, c’est le seul site sarde à être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il est constitué d’une tour centrale à laquelle ont été ajoutés un bastion, 4 tours, une cour et un puits. Au fil du temps, le nuraghe a été renforcé avec des remparts, d’autres tours et un petit village nuragique d’environ 50 maisons s’est construit tout autour. Les visites sont uniquement guidées.

Parmi les autres nuraghes pouvant valoir le détour, citons le Nuraghe Arrubiu, le Nuraghe di Palmavera ou celui de Santu Antine. 

Nuraghe
Un Nuraghe, vestige archéologique en Sardaigne

6. Côte de l’Iglesiente

Parmi les lieux à visiter en Sardaigne, direction la côte de l’Iglesiente.

La route côtière SP 83, longeant l’Iglesiente, est réputée pour offrir de spectaculaires vues sur la mer et les montagnes. Elle passe également dans les villages miniers, qui ont fait la réputation de cette partie de Sardaigne. La région abritait en effet les principales richesses minérales de l’île, comme le plomb ou l’argent. Aujourd’hui cette région montagneuse se caractérise par des paysages préservés et sauvages.

Les arrêts à faire absolument le long de la côte de l’Iglesiente, en Sardaigne:

  • La plage de Funtanamare: une longue plage de sable prisée des surfeurs
  • Nebida et son belvédère sur le pain de sucre ou Pan di Zucchero.
  • Masua et sa plage où le panorama sur le pain de sucre est particulièrement beau
  • Le Pan di Zucchero surnommé ainsi à cause de sa ressemblance avec celui de Rio, au Brésil. C’est un des plus grands faraglioni de Sardaigne, il fait 133 mètres de haut.
  • La mine de Porto Flavia où il a fallu creusé la falaise sur près de 600 mètres pour permettre le transport des minerais. Visite uniquement guidée et sur réservation auprès de l’office de tourisme d’Iglesias.
  • La Cala Domestica: une petite plage enserrée entre 2 pans de roches
  • Buggerru: ancien village minier
  • La plage de Portixeddu: 3 km de plage de sable entourée par les pins
porto Flavia Iglesiente sardaigne
Porto Flavia, sur la côte de l’Iglesiente, en Sardaigne

7. Tharros et la Péninsule du Sinis

Continuons à faire un peu de tourisme en Sardaigne en nous rendant à la Péninsule du Sinis.

Cette zone est situé dans le centre-ouest de la Sardaigne, à proximité du golfe d’Oristano. Elle regroupe plusieurs plages considérées comme les plus belles de Sardaigne dont celle de Is Aruttas ou de Putzu Idu. 

La péninsule abrite également un site archéologique parmi les plus importants de l’île: l’aire archéologique de Tharros. Ancien comptoir commercial fondé par les phéniciens, Tharros est très vite devenu un important lieu d’échange grâce à son emplacement stratégique. Totalement abandonnée en 1070, il n’en reste aujourd’hui que des ruines.

Le site est ouvert tous les jours et l’entrée coûte 5€.

Le conseil Voyage Tips
Juste après Tharros, vous pouvez faire une belle balade jusqu’au Capo San Marco. N’hésitez pas à monter à la Tour de San Giovanni pour profiter d’un panorama sur le site archéologique et également les plages alentours. La vue est vraiment magnifique.
Tharros péninsule du Sinis
Promenade à la Péninsule du Sinis

8. Oristano

Poursuite de notre Top des choses à faire et voir en Sardaigne par la ville d’Oristano, à l’Ouest de l’île.

Oristano est une ville très agréable où il fait bon se promener une petite heure, à la découverte du centre historique. C’est petit mais très mignon et vous y trouverez plein de cafés et restaurants ainsi qu’une rue commerçante pour faire un peu de shopping.

Pour visiter Oristano en Sardaigne:

  • Commencez par vous rendre à la Piazza del Duomo pour admirer la cathédrale di Santa Maria Assunta
  • Poursuivez par la Chiesa di San Francesco
  • Rendez-vous ensuite à la Piazza Eleonora d’Arborea. Elle rend hommage à la juge d’Oristano qui a rédigé la Carta de Logu, connu pour être l’un des premiers codes civils d’Europe.
  • Finissez par la Piazza Roma où se trouve la Torre di Mariano II (ou Torre di San Cristoforo), une des 2 tours restantes des remparts de cette ancienne cité médiévale.

Le conseil Voyage Tips
Ne partez surtout pas d’Oristano sans avoir goûté une glace de chez Barbagelato, située sur la Piazza Roma. On ne va pas y aller par 4 chemins c’est les meilleures glaces que j’ai mangées en Sardaigne, voir même de toute ma vie! Elles sont juste délicieuses. Mention spéciale pour la Veleno et la Dolce Latte ! 
Oristano Sardaigne
La place principale d’Oristano, en Sardaigne

9. Bosa

A ne pas manquer en Sardaigne: la jolie ville de Bosa.

Bosa est une mignonne petite ville avec ses maisons colorées aux façades pastels et situées en bord de la rivière. Dominée par le château au sommet de la colline, c’est pour moi l’un des plus beaux villages de Sardaigne. Le meilleur point de vue pour l’admirer se trouve sur la route juste avant d’arriver.

Les principaux monuments et choses à voir à Bosa:

  • Le ponte Vecchio pour accéder à la vielle ville
  • Le Corso Vittorio Emanuel, artère principale de la ville avec de nombreux restaurants et boutiques de souvenirs
  • La cathédrale dell’Immacolata
  • Le musée Casa Deriu pour contempler les travaux de dentelle et de broderie, une pratique très renommée de Bosa
  • Le château de Serravalle ou de Malaspina: dominant toute la ville, n’hésitez pas à grimper les escaliers qui y mènent pour contempler la vue entre mer et montagne. Vous pouvez visiter l’intérieur, surtout connu pour sa chapelle et ses fresques anciennes.

A quelques kilomètres de Bosa vous trouverez la station balnéaire de Bosa Marina. Je n’ai pas trouvé la plage particulièrement belle alors si vous souhaitez coupler la visite de Bosa avec une pause baignade, je vous conseille plus les plages situées au nord de Bosa comme celle de Compultittu ou la plage de S’abba Drucche. 

Bosa Sardaigne
Vue de Bosa et du château

10. Île de l’Asinara

L’île de l’Asinara est un des grands classiques d’un séjour en Sardaigne.

Elle est située à la pointe Nord-Ouest de l’île. Elle possède une histoire un peu particulière car depuis la première guerre mondiale et jusqu’en 1998, elle servait à accueillir des prisonniers ( de guerre et même de la mafia !). Suite à la découverte de nombreuses espèces de plantes vivant uniquement sur l’île, il a été décidé de la transformer en parc national et les prisons ont donc été fermées.

Aujourd’hui, l’accès à l’île de l’Asinara est interdit aux voitures, exception faite de celles des excursions touristiques, bien entendu.

Pour la visiter, vous devrez prendre le bateau à Stintino. Le trajet dure environ 1/2 h et il y en a souvent qu’un seul qui part vers 9h le matin, les réservations sont donc obligatoires. Pour découvrir l’île, vous aurez le choix entre une excursion avec guide en jeep, un tour en petit-train ou la location de vélos, la seule façon de visiter l’île de manière autonome. Tout est souvent complet, pensez à réserver à l’avance.

Dans tous les cas, les horaires sont stricts, vous devrez respecter les horaires du bateau à l’arrivée et au départ.

Sur l’île vous visiterez la prison, ferez un pique-nique sur la crique la plus connue et pourrez observer les fameux ânes albinos et nains de l’Asinara. Il n’y aura pas forcément de pause baignade, la plupart des plages sont interdites à la baignade car protégées.

Phare Punta scorno Asinara
Le Phare Punta scorno, à Asinara

11. Alghero

On poursuit ce guide de Sardaigne en s’intéressant à Alghero.

Située sur la côte Nord-Ouest, la ville est réputée pour son centre historique avec ses ruelles pavées et où se trouve tous les monuments à voir. C’est mignon, bien aménagé et il faut l’avouer très touristique. Il y a des boutiques de souvenirs, des restaurants et des cafés partout. Vous trouverez aussi beaucoup de magasins vendant des bijoux en corail, la spécialité de la région.

Alors que faire à Alghero, en Sardaigne ?

  • Faire le tour des remparts, refait récemment la promenade est super sympa
  • Se balader dans les petites ruelles de la vieille ville
  • Se promener le long du Lungomare
  • Découvrir la cathédrale di Santa Maria
  • Monter au Campanile de la cathédrale pour admirer la vue
  • Prendre un verre sur la Piazza Civica, la place principale d’Alghero
  • Visiter le musée du corail, partie intégrante de l’artisanat local
  • Booker une excursion aux grottes de Neptune (voir juste ci-dessous)

Pour en savoir plus sur la ville d’Alghero, consultez notre article détaillé: Les choses à voir absolument à Alghero.

Et si vous avez choisi Alghero comme ville de départ pour vos vacances, je vous conseille de lire notre article pour visiter Alghero et ses environs pendant une semaine: Itinéraire de 6-7-8 jours au Nord-Ouest de la Sardaigne.

Le conseil Voyage Tips
Garez votre voiture sur un des parkings longeant la mer, avant d’arriver au centre historique.
Alghero Sardaigne
Alghero, en Sardaigne

12. Les grottes de Neptune

Site touristique incontournable d’un séjour en Sardaigne: les grottes de Neptune.

Située à proximité d’Alghero, plusieurs choix sont possibles pour rejoindre les grottes de Neptune:

  • En bateau depuis Alghero. Le bateau vous dépose à l’entrée et vous attend à la sortie. Pensez à réserver en avance.
  • En bateau depuis un embarcadère à Porto Conte, le village avant d’arriver aux grottes.
  • A pied ! Pour cela il faut descendre 654 marches taillés dans la falaise et c’est assez impressionnant. Pensez bien qu’ensuite il faudra les remonter ! C’est la méthode la plus fatigante mais cela reste tout de même le moyen d’être sur de visiter les grottes de Neptune. En cas de mer un peu agitée, les bateaux ne peuvent pas débarquer les passagers à l’entrée et sont donc obligés de faire demi-tour.

Les grottes sont longues de 4 km mais une partie seulement est accessible aux visiteurs. Vous pourrez observer de nombreuses stalactites et stalagmites ainsi qu’un lac intérieur. Les visites sont uniquement guidées et partent toutes les heures de 9h à 19h. Si vous venez à la grotte à 9h10, il vous faudra obligatoirement attendre le départ de 10h. Comptez environ 45 minutes de visite pour 13€ par personne / 7€ par enfant.

Le conseil Voyage Tips
Si vous ne souhaitez pas faire la visite guidée des grottes car vous trouvez cela trop cher ou qu’il y a trop de monde, je vous conseille tout de même d’y descendre à pied. Arrivés en bas, vous pourrez tout de même avoir un aperçu d’une des salles de la grotte pour faire quelques photos souvenirs avant la remontée!
grottes de Neptune
Entrée des grottes de Neptune

13. Castelsardo

Si vous ne savez pas quoi voir en Sardaigne, je vous propose de visiter Castelsardo.

Ce joli village médieval se trouve au Nord de la Sardaigne, dans la province de Sassari. Qui dit village médieval dit château et remparts, et Castelsardo ne déroge pas à la règle.

Vous pourrez faire une agréable balade dans le village à la découverte de la cathédrale et du campanile, de la chiesa di Santa Maria et du château. L’intérieur abrite un musée consacré à l’art qui fait la réputation de la ville: la vannerie. Vous pourrez d’ailleurs observer quelques gentilles mamies le pratiquant encore dans les rues et qui seront ravies de vous faire une démonstration.

Castelsardo étant un passage obligé pour les cars de touristes, vous y trouverez les classiques boutiques de souvenirs et d’artisanat ainsi que pleins de bars et restaurants. Prévoyez environ 1 à 2 h de visite.

En partant de Castelsardo, ne manquez surtout pas de passer par la Roccia dell’elefante, un rocher dont la forme évoque un éléphant à la trompe levée. A l’intérieur se trouve 2 tombes du néolithique. Arrêt photo obligatoire !

Castelsardo
Castelsardo, en Sardaigne

14. Costa Paradiso

Magnifique côte bordée par de sublimes criques, la Costa Paradiso est un must à intégrer à vos vacances en Sardaigne.

Ne soyez pas surpris, pour rejoindre la côte et le village, vous devrez passer par une route à l’entrée de laquelle se trouve une barrière et normalement un gardien. Je dis bien normalement car lors de notre passage la barrière était levée et pas de gardien à l’horizon.

La route descend ensuite vers la mer en passant par pleins de petites maisons de vacances plus ou moins dissimulées dans la verdure. Même si le résultat est relativement harmonieux, vous vous rendrez vite compte que vous arrivez dans la partie très touristique de la Sardaigne avec de grands complexes de vacances et les prix qui vont avec. En somme, c’est la version Côte d’Azur de la Sardaigne!

La crique la plus réputée de la Costa Paradiso est celle de Li Cossi. Elle est accessible par un très beau sentier ne présentant aucune difficulté en environ 10 minutes à pied depuis le parking. La crique est jolie mais assez petite, il y a donc toujours pas mal de monde, ce qui est logique vu le nombre de maisons situées aux alentours!

Vous y trouverez un bar qui loue également des pédalos et des kayak. C’est d’ailleurs une activité que je vous recommande de faire ici car avec les rochers de granit rose et l’eau turquoise, les paysages sont superbes.

Costa Paradiso
La Costa Paradiso, en Sardaigne

15. Capo Testa

Je vous présente ici un de mes gros coups de cœurs de mes vacances en Sardaigne, le Capo Testa.

Anciennement utilisé par les romains comme carrière de granit, le Capo Testa c’est toute une étendue de rochers gigantesques aux formes improbables sculptés par l’érosion. Situé au bord de l’eau, le lieu est vraiment magnifique. Vous pourrez vous y promener à votre rythme et faire des dizaines de photos de rochers !

A Capo Testo, vous trouverez aussi quelques plages magnifiques:

  • la Spiaggia Zia Culumba avec tous ces gros rochers au bord de l’eau et une eau translucide
  • la Cala Spinosa, eau turquoise et jolis rochers !
  • la Cala Francese, accessible par un sentier depuis le phare de Capo Testa
  • les plages de Rena di Ponente et Rena di Levante, de grandes plages de sable fin
Capo Testa
Capo Testa, en Sardaigne

16. Île de la Maddalena

L’île de la Maddalena est un incontournable d’un circuit en Sardaigne.

Elle fait partie du parc national de l’Archipel de la Maddalena comprenant 7 îles en tout. Avec la Caprera (je vous en parle plus bas), la Maddalena est la seule accessible en voiture. Les autres îles se visitent uniquement en bateau.

Pour accéder à la Maddalena, les départs en ferry se font depuis Palau. Comptez environ 20 minutes de trajet et 40€ pour un aller-retour de 2 personnes et une voiture. Plusieurs compagnies font le trajet tous les jours.

Ici, on vient surtout pour profiter des plages, il n’y a pas de grande ville et de villages spécifiques à visiter. Je vous conseille de louer une voiture pour suivre la route panoramique et faire des stops baignade lorsque vous avez envie.

Sur l’île de la Maddalena, vous pourrez vous baigner à:

  • Bassa Trinita: sable blanc et eau claire au rendez-vous. Mais elle est aussi très connue, il y a donc beaucoup de monde.
  • La Spiaggia di Monte di Rena: une grande plage de sable également connue
  • La Spiaggia del Cardellino: beaucoup plus calme car située juste après Monte di Rena. Un bel endroit pour se baigner en Sardaigne.
  • La plage du Spalmatore, une des mieux équipées de l’île
  • La plage Testa del Polpo ou Capocchia du Purpu, littéralement « tête du poulpe ». A voir absolument, c’est pour moi la plus belle plage de la Maddalena. De l’eau turquoise et peu profonde, de gros rochers, on se croirait aux Seychelles !

Si vous souhaitez également visiter les autres îles de l’archipel accessibles uniquement en bateau comme Budelli ou Spargi, je vous recommande de réserver votre excursion dès maintenant. Pendant toute une journée, vous ferez le tour des îles avec des arrêts baignade ou visite et profiterez d’un déjeuner à bord. A partir de 40€ seulement par personne.

Tous les détails pour visiter la Maddalena se trouve dans notre article: Que faire et voir sur l’archipel de la Maddalena. 

Le conseil Voyage Tips
Lors du trajet en bateau depuis Palau, vous pourrez apercevoir au loin et sur votre droite, le fameux Roccia del Orso, un rocher en forme d’ours. Le lieu se visite mais le parking et l’entrée étant payants, je trouve cela un peu abusé pour aller voir un simple rocher. Depuis le bateau, la vue est impressionnante, profitez en pour faire une photo !
Ile de la Maddalena
Île de la Maddalena

17. Ile de la Caprera

La Caprera est également incluse dans l’archipel de la Maddalena. Pour la rejoindre, rien de plus simple il vous suffit de prendre le pont qui la relie à l’île de la Maddalena, sa voisine.

Et c’est donc reparti pour un tour de plages sublimes:

  • La Cala Serena: facilement accessible à pied en 10 minutes depuis la plage de Garibaldi et à mon humble avis la plus belle de la Caprera
  • La Cala Caprarese: située à l’embouchure d’une rivière, elle ressemble à un petit fjord
  • La Cala Napoletana: la plus connue et la plus prisée, avec plein de bateaux amarrés devant
  • Les plages isolées de Cala Brigantina et Cala Coticcio. Nécessite un peu de marche pour les atteindre.

Après vous être baignés, vous pouvez aller au belvédère de la tour de Teialone. Un escalier permet de grimper jusqu’au point culminant de l’île, à 212 mètres de haut.

Et bien sur ne manquez pas de vous rendre à la maison de Giuseppe Garibaldi, le Compendio Garibaldino. Vous ne le savez peut-être pas mais le patriote italien a acheté l’île et en a fait son lieu de résidence après avoir mis fin à sa carrière. Aujourd’hui vous pouvez découvrir sa maison lors de visite guidée.

Pour finir en beauté votre tour de la Caprera, je vous recommande de vous rendre au fort abandonné di Poggi Rasu Superiore. Le lieu offre le plus beau point de vue sur toute l’île et les alentours. Il se peut même que vous y aperceviez des chèvres sauvages.

Vous trouverez toutes les infos pour visiter l’île de la Caprera dans notre article: Top des choses à faire sur l’archipel de la Maddalena. 

Le conseil Voyage Tips
Pour votre repas du midi sur la Caprera, je vous recommande le « I Mille ». Ce kiosque est situé dans un cadre très sympa, avec plein d’ombres, des tables et des hamacs. Et en plus leurs sandwichs sont juste délicieux et très copieux à base de bonne charcuterie et fromages locaux !  
Caprera
L’île de la Caprera

18. Costa Smeralda et Porto Cervo

Destination hautement réputée en Sardaigne pour son côté jet set et bling bling, la Costa Smeralda.

Fréquenté par les milliardaires et leur yacht, on vient ici pour se faire voir. La preuve, le port de Porto Cervo, la « capitale » de la Costa Smeralda est rempli de bateaux luxueux. Vous y trouverez également des rues avec boutiques de luxe où trouver le dernier sac à la mode. Et de grandes célébrités comme Harrison Ford ou Sting y possèdent d’immenses villas.

Et on ne déroge pas à la règle avec les plages situées aux alentours de Porto Cervo. Les parkings sont tous payants, et la plupart sont en majorité privées avec des transats partout. Malgré cela, certaines sont vraiment très belles.

Les plages de la Costa Smeralda où se baigner:

  • La plage del Pevero, à 3 km de Porto Cervo est super réputée et très fréquentée. Lors de notre passage, il y avait un yacht de plus de 100 m ancré dans la baie
  • La plage del Principe: ultra populaire et très jolie
  • La plage Romazzino
  • La plage Capriccioli
  • La plage Liscia Ruja: la version haut de gamme de la plage privée, bien aménagée.

Si vous prévoyez d’aller sur la Costa Smeralda lors de votre séjour en Sardaigne, je vous recommande de lire notre article complet: Que faire, que voir et où dormir sur la Costa Smeralda.

La minute culture Voyage Tips
C’est l’Aga Khan qui en 1962 a décidé d’acheter les terres de cette partie de Sardaigne et de créer le consortium Costa Smeralda. Son but est de transformer la région en un lieu de villégiature renommé. Je crois qu’il a réussi son coup!
Plage del Principe Costa Smeralda
La Plage del Principe, sur la Costa Smeralda

19. Orgosolo

Visiter la Sardaigne c’est aussi découvrir de très beaux villages montagnards et Orgosolo en fait définitivement partie.

La réputation d’Orgosolo vient de ses « murales », des peintures et fresques peintes directement sur les façades des maisons. La majorité veulent faire passer un message politique ou font référence à des événements internationaux marquants comme les attentats du World Trade Center. Il y a en plus de 200 à Orgosolo.

La plupart se trouvent le long du Corso Repubblica et des rues adjacentes. Si vous souhaitez découvrir les histoires à l’origine des murales, je vous conseille de louer un audioguide fourni avec une carte (5€ / personne) ou seulement une carte à 3€ si les explications ne vous intéressent pas. Vous pouvez aussi vous promener au hasard dans les rues, ça c’est gratuit !

L’endroit est pas mal fréquenté et vous y trouverez beaucoup de boutiques vendant des représentations des murales sous toutes les formes: tapis de souris, dessous de verre, tee-shirt et plus étonnant encore, des cartes postales!

Orgosolo
Les murales d’Orgosolo

20. Le Golfe d’Orosei

L’activité touristique principale du Golfe d’Orosei, ce sont les croisières qui vous emmène découvrir les criques uniquement accessibles en bateau.

Tous les départs se font depuis Cala Gonone, une petite cité balnéaire. Vous n’aurez que l’embarras du choix pour choisir votre prestataire, il y a plusieurs boutiques dans le centre-ville et elles ont également toutes une cahute sur le port, à l’endroit où partent les bateaux. Globalement, ils proposent exactement tous la même chose et les prix sont identiques. Mais l’activité étant fortement demandée, je vous conseille de réserver votre excursion au moins un jour avant.

3 types de possibilités pour découvrir le Golfe d’Orosei par la mer:

  • Une croisière en voilier d’une journée, environ 90€ par personne. Cela comprend le déjeuner et des arrêts baignade.
  • Une croisière en zodiac avec conducteur et des arrêts sur certaines criques, environ 40€ par personne. Départ vers 9h30 et retour à 17h30.
  • La location d’un zodiac que vous pouvez conduire vous-même sans permis bateau. Comptez environ 120€ pour le bateau et l’essence. Nous avons choisi cette option car nous ne sommes pas fans des horaires imposés et préférons aller à notre rythme. Et au final, si vous êtes au minimum 4 personnes, cela revient même moins cher qu’une excursion organisé! En plus, c’est super de pouvoir conduire le bateau et vraiment pas compliqué.

Quelle que soit votre type d’excursions, les criques à ne pas manquer dans le Golfe d’Orosei sont:

  • La Cala Luna
  • La Cala Sisine
  • La Cala Biriola
  • La Cala Mariolu
  • La Cala Gabbiani
  • La Cala Goloritzé

C’est une excursion à faire absolument en Sardaigne !

Si vous souhaitez en savoir plus, consultez notre article: Visiter le Golfe d’Orosei et le Supramonte.

Golfe d'Orosei
Excursion en zodiac dans le Golfe d’Orosei

21. Les Grottes del Bue Marino

Les Grottes del Bue Marino sont l’une des attractions majeures de cette partie de la Sardaigne.

Ce nom leur a été donné car les grottes ont été le dernier refuge du phoque moine, également surnommée « boeuf marin », « bue marino » en italien.

Elles sont situées dans le Golfe d’Orosei, au même endroit que les criques. Pour y  accéder, c’est donc en bateau que cela se passe ! Et les départs se font également de Cala Gonone.

Plusieurs types de formules sont prévues pour visiter les grottes: une excursion en bateau à la journée avec découverte des criques et de la grotte (40€ + 9€ pour l’entrée de la grotte) ou juste un transfert en bateau aller-retour pour la grotte (environ 25€ en comptant l’entrée). Certains prestataires combinent aussi une visite de la grotte avec une pause baignade sur la Cala Luna. A vous de choisir en fonction du temps que vous souhaitez passer sur place.

Les visites, uniquement guidées, ont lieu toutes les heures et dure environ 1 h. Vous pourrez découvrir une magnifique et immense grotte calcaire en visitant notamment la salle des candélabres et la salle des miroirs.

Grottes del Bue Marino
Les Grottes del Bue Marino, en Sardaigne

22. Les Gorges de Su Gorropu et la SS 125

Si vous cherchez où aller en Sardaigne pour faire de la randonnée, je vous recommande de vous rendre aux gorges de Su Gorropu. C’est l’un des plus beaux coins de Sardaigne pour pratiquer cette activité. Les Gorges sont en effet réputées pour être les plus profondes de Sardaigne et même d’Europe.

Les Gorges sont situées à proximité du Golfe d’Orosei et sont accessibles par la route reliant Dorgali à Arbatax. En passant, cette route panoramique (la SS 125) permet de profiter de superbes panorama sur les montagnes.

Plusieurs points de départs sont possibles pour randonner à Su Gorropu et rejoindre les Gorges. L’un part du parking situé vers l’Hôtel Silana, Km 183 de la SS 125; l’autre du pont de Sa Barva, à 15 km de Dorgali. Dans tous les cas, comptez au minimum entre 4 et 5 heures de marche.

Arrivés au bord des gorges, vous devrez payer 5€ à la cahute pour pouvoir entrer. De là vous pourrez vous promener et découvrir le canyon et ses immenses pans de falaise calcaire. La dernière partie du canyon (la voie rouge) n’est autorisé qu’avec un guide. Prévoyez de bonnes chaussures et beaucoup d’eau.

Pour la remontée, si vous êtes trop fatigués, des Jeep vous attendent et font le trajet jusqu’au parking. Le tarif est d’une quinzaine d’euros. A noter que pour arriver aux Jeep, il faut tout de même marcher environ 1h.

route panoramique SS125 Sardaigne
La route panoramique SS125, en Sardaigne

23. Les plages de Sardaigne

Où partir en Sardaigne pour voir de magnifiques plages ?

Réponse facile: partout ! Et oui en Sardaigne, à n’importe quel moment de la journée, vous pourrez décider d’aller vous baigner et pour cela pas besoin de tourner des heures en voiture à la recherche de la plage parfaite. Des petites criques isolées du monde et accessibles uniquement à pied aux grandes plages de sable fin avec location de transat, il y en a pour tous les goûts.

Je vous en ai déjà cité pas mal dans cet article, alors je vous fait un petit récap des plages les plus réputées et les plus belles de Sardaigne:

  • La plage de Su Giudeu sur la Costa del Sud
  • La Cala Lunga sur l’île de Sant’Antioco
  • La plage de la Pelosa à Stintino
  • La plage de Li Cossi sur la Costa Paradiso
  • La plage de Capocchia du Purpu sur l’île de la Maddalena
  • La plage del Principe sur la Costa Smeralda
  • Toutes les Cala du Golfe d’Orosei

Bien sur il y a des centaines d’autres plages en Sardaigne donc impossible de toutes les citer ici mais je vous prépare pour bientôt un article complet sur les plus belles de Sardaigne!

Plage Sardaigne
En Sardaigne, ce ne sont pas les belles plages qui manquent !

24. Visiter les grottes de Sardaigne

Quoi faire en Sardaigne pour changer un peu de la bronzette et baignade et surtout bénéficier d’un peu de fraîcheur?

Vous pouvez aller visiter des grottes ! Et ça tombe parce qu’en plus des grottes marines de Neptune et de Bue Marino, il y a plusieurs grottes terrestres qui valent le détour en Sardaigne.

Quelles grottes visiter en Sardaigne?

  • La grotte di Su Marmuri: située aux environs de Ulassai et de Tortoli. Longue de 1 km et avec une hauteur de 50 mètres par endroit, c’est l’une des plus impressionnantes de Sardaigne. Lors de la visite d’environ 1h, vous pourrez admirer de nombreuses concrétions aux formes très étonnantes. La visite est super intéressante et le guide parle très bien le français, ce qui est un vrai plus !
  • La grotte di Ispinigoli: située vers Dorgali et le Golfe d’Oroseil. Il faut y aller ne serait-ce que pour voir la stalagmite géante de 38 mètres de haut ! Visite guidée obligatoire d’environ 45 minutes.
  • La grotte Is Zuddas: située à 6 km de Santadi. Belle grotte avec de magnifiques cristaux dans la dernière salle. Comptez 1 h pour la visite guidée. Certains guides parlent français sinon une feuille avec des explications en français est fournie.
  • La grotta di Su Mannau: à proximité de Fluminimaggiore. Vous pourrez y voir plusieurs lacs lors de la visite d’1 heure.
  • La grotta di San Giovanni: à 4 km de Domusnovas. Petite grotte de stalactites et stalagmites dont l’entrée est gratuite!
Grotte di Su Marmuri
La Grotte di Su Marmuri

25. Gouter à la gastronomie Sarde

Visiter la Sardaigne et ne pas aller manger au moins une fois dans un agriturismo (ferme-auberge), c’est impensable. Ce type d’établissement est en effet le meilleur endroit pour goûter à la vraie gastronomie sarde !

Un repas typique en agriturismo c’est:

  • Des antispati: un plateau de fromage et de charcuterie + légumes cuits et marinés comme des aubergines ou des artichauts.
  • Un primo piatto: en général un plat de pâtes. La spécialité sarde ce sont les gnocchetti, des pâtes en forme de coquillage et les culurgiones, des sortes de ravioli fourrées au fromage et servis nappés de sauce tomate.
  • Un secondo piatto: qui peut être de la viande ou du poisson, accompagné d’une salade et de légumes croquants. La spécialité en Sardaigne, c’est le porceddu, un cochon de lait rôti à la borche.
  • Un dessert: les sebadas sont les desserts les plus consommés. Ce sont des raviolis de pâte feuilletée farcis de ricotta et frits sur lesquels on rajoute un filet de miel. C’est juste un régal !
  • Un digestif: le mirto est le plus populaire.

Les tarifs pour un menu en agriturismo sont fixes, en général entre 25 et 30€ par personne, boissons comprises (eau + vin). Et je vous assure que pour ce prix-là, les portions sont ultra copieuses et que c’est assez dur d’arriver au bout du repas !!!

culurgiones Sardaigne
Les culurgiones, pâtes typiques de Sardaigne

Maintenant que vous avez une idée des choses à faire et à voir en Sardaigne, je vous recommande également de faire une demande de devis gratuit à une agence de voyage locale: Grâce à notre partenaire Evaneos, cela peut se faire en moins de 5 minutes! C’est gratuit, sans engagement et un professionnel du tourisme vous concoctera un séjour inoubliable.

De plus, les prix pour un circuit en Sardaigne commencent à partir de 500 euros seulement! Alors, qu’est-ce que vous attendez? 😊

Et vous, quels sont les lieux d’intérêts qui vous tentent pour votre voyage en Sardaigne?

Guides de voyage Sardaigne

Vous partez en Sardaigne? A lire également

Découvrez tous nos articles sur la Sardaigne: Tous les articles de Voyage Tips sur la Sardaigne sont répertoriés ici.

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

Visiter la Sardaigne
Visiter la Sardaigne: les 25 lieux d’intérêt incontournables
Visiter la Sardaigne: Top 25 des choses à faire et à voir
4.9 (98.89%) 18 votes

Créateur du blog Voyage Tips, amoureux de voyages et de photographie.

Discussion2 commentaires

  1. Salut Vincent,

    Tout d’abord merci pour ce top des choses à faire en Sardaigne, ton article à l’air très complet et ça m’évite d’aller chercher des infos à droit et à gauche pour ne rien manquer.

    Je me suis notée tous les lieux d’intérêts qui m’intéressent pour un futur road trip.

    Juste une question: est-ce que tu conseillerais la visite de l’île de l’Asinara avec un bébé et un jeune enfant de 3 ans ?
    J’hésite un peu à l’intégrer à mon programme au vu des choix limités pour la visiter.

    Merci !

    • Vincent

      Salut Manu,

      Effectivement il n’y a pas beaucoup de solutions pour visiter l’Asinara.

      Le mieux avec des enfants est peut-être d’opter pour une excursion en Jeep avec guide. Il y aura moins de monde avec vous et la guide pourra intéresser les enfants en leur montrant la faune et la flore.

      La visite en petit train vous aurez à suivre tout le monde dans les temps impartis, ce n’est pas forcément l’idéal. Bon voyage en Sardaigne !

Laisser un commentaire