Visiter le Péloponnèse: Top 15 des choses à faire et à voir

0

Que faire dans le Péloponnèse ?

Visiter le Péloponnèse, en Grèce, c’est découvrir une région à l’histoire très riche où se sont succédé de multiples civilisations. Les mycéniens, les byzantins, les vénitiens ou les ottomans, entres autres, ont tour à tour occupé cette péninsule montagneuse et y ont bâti des monuments uniques. 

Les sites archéologiques de Mycènes, Epidaure, Mystra ou Olympie sont autant de lieux d’intérêts incontournables à voir au Péloponnèse. Et si vous êtes plus nature et paysage, alors vous serez servis en partant explorer les gorges de Vouraikos ou la région du Magne.

En fin d’article, je vous donne également quelques suggestions pour savoir quoi faire dans les environs du Péloponnèse. 

Alors, où aller et que faire au Péloponnèse ?

Visiter le Péloponnèse: les incontournables

1. Le canal de Corinthe

Premier lieu d’intérêt où s’arrêter lors de votre voyage au Péloponnèse: le canal de Corinthe.

Si vous visitez le Péloponnèse en partant d’Athènes (aéroport le plus pratique pour arriver), vous passerez forcément par ce canal. Il sépare la Grèce continentale du Péloponnèse depuis 1893.

Avant sa construction, les bateaux qui partaient de la mer Ionienne devaient faire un détour de plus de 400 km pour rejoindre le Golfe Saronique et la mer Egée. C’est à la fin du VII ème siècle avant JC que l’idée fut émise de creuser un passage, mais, à l’époque on s’aperçut vite que la tâche n’était pas réalisable. Les bateaux étaient alors tirés sur une route pavée.

Régulièrement repris au fil des siècles, notamment par Alexandre le Grand ou Néron (qui mit tout de même à contribution des milliers d’esclaves), le projet ne fut achevé qu’en 1893 ! Il aura en effet fallu attendre la réussite du canal de Suez pour pouvoir enfin finir celui de Corinthe proprement.

Aujourd’hui le canal, long de 6 km et bordé par des falaises de 80 mètres de haut, est traversé par environ 11 000 bateaux par an, mais ce sont surtout des navires de tourisme ou des petits bateaux de croisière. Vu la largeur du canal (24.6 mètres pour être précis), impossible pour eux de se croiser, autant vous dire que l’organisation a intérêt à être parfaite !

Autre curiosité du canal: il possède 2 ponts submersibles, à chacune de ses extrémités, qui doivent être abaissés dans l’eau lors du passage des bateaux. Une technique assez étonnante à aller observer.

Le conseil Voyage Tips
Si vous aimez les sensations fortes et n’avez pas le vertige, plusieurs sociétés proposent de faire un saut à l’élastique du haut du canal de Corinthe. Une expérience surprenante et inédite à faire au Péloponnèse.
Canal de Corinthe
Cette fois-ci, ça passe! – Canal de Corinthe

2. Mycènes

Mycènes se trouve dans la plaine de l’Argolide, sur la route entre le canal de Corinthe et Nauplie.

Cette cité antique, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, est connue pour avoir servi de résidence au légendaire Roi Agamemnon. Érigé en héros après sa victoire lors de la guerre de Troie, Agamemnon y fut toutefois assassiné.

La cité a connu son heure de gloire entre 1600 et 1200 avant JC, avant d’être détruite par les différentes invasions et un incendie. Tombée dans l’oubli, il a fallu attendre les années 1870 pour que les travaux d’un archéologue amateur persévérant la mette à jour à nouveau.

Aujourd’hui vous pouvez visiter le site pour 12€.

Vous pourrez y voir:

  • Les murs cyclopéens dont la légende raconte qu’ils auraient été construits par un cyclope d’où la taille énorme des pierres.
  • La porte des Lions, principal accès à la forteresse.
  • Le cercle des tombes, composé de 6 sépultures. C’est là que fut retrouvé le célèbre masque en or, attribué au début à tort au roi Agamemnon.
  • Le palais d’Agamemnon où vous aurez une vue panoramique sur toute la plaine.
  • La tombe de Clytemnestre, la femme d’Agamemnon.
  • Le trésor d’Atrée ou tombeau d’Agamemnon

L’entrée au site de Mycènes antique comprend également l’accès au musée. Vous apprendrez tout sur l’histoire du site et les fouilles menées, et pourrez observer les vestiges découverts. La plupart ne sont toutefois que des copies car les originaux sont exposés au musée national d’archéologie d’Athènes.

Le conseil Voyage Tips
La visite de Mycènes est conseillée dans pas mal de guides touristique du Péloponnèse mais j’avoue que j’ai été un peu déçu car tout est vraiment en ruines et il faut quand mal pas même d’imagination pour se représenter le site.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps, je vous recommande donc de privilégier d’autres sites plus impressionnants.

mycenes
Mycenes

3. Nauplie

Nauplie est une jolie petite ville du bord de mer à ne pas manquer dans le Péloponnèse.

Ancienne capitale de la Grèce avant qu’Athènes ne lui ravisse la place, Nauplie est très charmante avec ses ruelles pittoresques bordées d’élégantes maisons et ses nombreux cafés et boutiques.

A faire et à voir à Nauplie, au Péloponnèse:

  • La forteresse de Palamède: dominant la ville, le lieu offre un splendide panorama sur tout le Golfe et les côtes. A l’intérieur vous pourrez découvrir les 8 bastions et faire tout le tour de la forteresse. Entrée à 8€, accès possible en voiture ou par un escalier de plus de 800 marches. Comptez environ 2 heures de promenade.
  • L’îlot Bourtzi, une forteresse construite à l’entrée du port pour protéger d’éventuelles attaques.
  • La forteresse d’Acronauplie permet d’admirer la vue sur la ville et le Bourtzi d’un côté et la forteresse de Palamède de l’autre.
  • La plage d’Arvanitia, une petite plage de galets assez sympa avec un beach club
  • Le musée archéologique pour en apprendre plus sur l’histoire de la région.
  • Se promener dans la vieille ville

Le conseil Voyage Tips
Si vous n’aimez pas dormir tous les soirs dans un endroit différent, Nauplie constitue une bonne base de laquelle rayonner pour visiter certains des sites les plus importants du Péloponnèse comme Mycènes, Epidaure ou Mystra. 
Nauplie
Nauplie et la forteresse de Palamède

4. Epidaure

Un circuit au Péloponnèse ne saurait être complet sans un passage par Epidaure.

Le site, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO se trouve à environ 30 km à l’Est de Nauplie.

A son heure de gloire, des gens de toute la Grèce, s’y déplaçait car on y trouvait le principal temple dédié à Asclépios, le dieu de la médecine. L’endroit était alors la source de guérison miraculeuse.

De nos jours, Epidaure est surtout connu pour son théâtre, le seul vestige encore quasiment intact. Construit au IV siècle avant JC, on y donnait des représentations pour divertir les malades. Pouvant accueillir jusqu’à 14 000 personnes, le théâtre est incroyable de part sa forme parfaite et son acoustique exceptionnelle. Faîtes tomber une pièce au milieu de la scène et vous pourrez l’entendre résonner tout en haut des gradins. Des pièces de théâtre y sont encore jouées tous les ans lors du Festival hellénique.

Les autres parties à voir à Epidaure comprennent le gymnase, le stade, le tholos et le temple d’Asclépios. Mais ici aussi, il ne reste plus que des pierres et certains des monuments sont en restauration avec de gros échafaudages.

Enfin, le billet d’entrée de 12€ permet aussi de visiter le musée d’Epidaure qui rassemble quelques instruments chirurgicaux et des statues trouvés sur le site.

Epidaure amphitheatre
Le théâtre d’Epidaure

5. Monemvassia

Parmi les choses à faire au Péloponnèse, une visite de Monemvassia est incontournable.

Le village est situé au niveau de la côte Est de la Laconie, au Sud du Péloponnèse. Monemvassia se trouve sur un rocher et est reliée à la terre par une digue.

La particularité de cette citadelle c’est qu’elle est complètement construite à flanc de falaises et que vous ne pourrez l’apercevoir qu’après être passé sous le mur d’enceinte, porte d’entrée unique. De l’extérieur, elle est totalement indétectable.

Forteresse naturelle, elle a servi de refuge aux habitants de la région lors des invasions barbares du VI ème siècle puis lors des guerres contre les Francs ou les Turcs.

La cité médiévale est constituée de 2 parties. Dans la ville basse, vous trouverez les maisons, hôtels et nombreuses boutiques. Vous pourrez vous promener le long de la ruelle pavée jusqu’à rejoindre la place principale du village où se trouve l’église et la cathédrale.

De là, plusieurs chemins permettent de rejoindre la ville haute et le château (le kastro). Après avoir fait un petit effort de grimpette, vous pourrez admirer une splendide vue sur les toits en contrebas et la mer.

Le conseil Voyage Tips

L’entrée dans la citadelle ne peut se faire qu’à pied.

Vous pouvez garez votre voiture le long de la route avant d’arriver et marcher pour atteindre la cité.

Vous pouvez vous garer sur le parking après la digue et emprunter la navette (1€) qui passe toutes les 30 minutes et va jusqu’à Monemvassia.

Monemvassia
Monemvassia

6. Ile d’Elafonissos

Visiter le Péloponnèse, c’est aussi découvrir la jolie île d’Elafonissos.

Petit paradis du Sud du Péloponnèse, vous vous retrouverez en plein milieu d’un paysage de carte postale avec sable fin et eau turquoise au programme. La plage de Simos, la plus connue de l’île fait partie des plus belles plages de Grèce et de Méditerranée.

Ici vacances rime avec détente, bronzette et baignade ! Vous pourrez également y pratiquer la plongée et de nombreuses autres activités nautiques.

Pour rejoindre Elafonissos, il faut prendre un ferry depuis le port de Pounta. Les trajets sont assez réguliers en été mais le bateau n’est pas grand et transporte peu de voitures à la fois. Si vous souhaitez y aller en voiture, il vaut donc mieux faire la traversée tôt le matin.

Sinon, vous pouvez aussi laisser votre voiture sur le parking de Pounta et prendre le bateau en mode piéton. Mais la plage de Simos se trouve ensuite à l’autre bout de l’île, à environ 5 km donc vous devrez marcher sur cette distance ou essayer de faire du stop pour la rejoindre (essayez de sympathiser avec des gens sur le bateau, ça peut aider!). Il n’y a pas de bus et pas de vélos à louer.

Plage de Simios Elafonissos
Plage de Simios – Elafonissos

7. Mystra

Mystra (ou Mystras) est l’un des sites touristiques que je vous conseille de visiter au Péloponnèse. Il se trouve à seulement 10 minutes en voiture de la ville de Sparte, sur les pentes du massif du Taygète.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Mystra est une ancienne cité fortifiée et la capitale culturelle de l’Empire Byzantin. Les vestiges regroupent le château, des églises, des monastères ainsi que des palais. La première forteresse date de 1249.

Détruite par plusieurs incendies, il a fallu attendre les années 50 pour que d’importants travaux de reconstruction redonnent tout son éclat au site. Ils sont encore en cours aujourd’hui.

Pour visiter Mystra, il y a 2 entrées: une pour la partie basse, une pour le haut. Vous pouvez donc choisir de commencer par le haut en garant votre voiture sur le parking, visiter puis redescendre en voiture à l’entrée du bas et finir la visite. L’inverse est bien entendu possible. Dans tous les cas, pensez à conserver votre billet, il vous sera demandé pour re rentrer dans le site.

La découverte de la partie supérieure commence par un sentier qui grimpe jusqu’à la forteresse. En haut, vous serez récompensés par le panorama sur Mystra et toute la plaine. En redescendant mais toujours dans la ville haute, passez par l’église Agia Sofia, le petit palais et le palais des Despotes.

Rejoignez ensuite la partie inférieure de Mystras. Vous pourrez y visiter le couvent de la Pantanassa, magnifique édifice encore habité par des religieuses; le monastère de la Peribleptos, la métropole, le monastère du Brontochion et l’église de Agios Teodoros.

Mystra, fait, pour moi, partie des plus beaux endroits à voir dans le Péloponnèse. Les monuments sont vraiment beaux et le cadre, en pleine nature, tout simplement magnifique.

Le conseil Voyage Tips

Comptez au minimum 3 heures pour visiter Mystra. Que vous choisissiez en premier de voir la partie haute ou la partie basse, dans les 2 cas, vous devrez grimper pas mal et le site est étendu.

Prévoyez des chaussures de randonnée ou des bonnes baskets. Les chemins sont caillouteux et glissants.

Mystra
Mystra

8. Olympie

Le site archéologique d’Olympie est une destination phare d’un séjour au Péloponnèse.

Et comme Mycènes, Epidaure ou Mystra, il fait lui aussi partie des sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

C’est à Olympie, qu’entre l’an 776 et l’an 393 aavant JC, tous les 4 ans, étaient organisés les Jeux Olympiques. Ancêtre de nos jeux modernes, les épreuves sportives comportaient de la course à pied, de la lutte, des lancers de disque et de javelot et des courses de chars.

Seuls les hommes pouvaient y participer, les femmes et les esclaves n’avaient même pas le droit d’assister à la compétition depuis les tribunes. Les vainqueurs avaient le droit à de nombreux privilèges et recevaient en plus une couronne d’olivier, symbole de force et de sagesse.

Le site de l’Olympie antique est aujourd’hui très endommagé et il ne reste plus que les fondations des installations sportives et des temples. Lors de votre balade, vous passerez devant le temple de Zeus, celui d’Héra, le stade, le gymnase ou le Léonidaion (hôtel pour les invités de marque).

Le billet d’entrée (ici aussi à 12€) comprend la visite du site archéologique mais aussi du musée, qui se trouve à côté. Je vous conseille de le visiter avant le site antique pour mieux identifier les vestiges par la suite. S’y trouvent des objets, des statues et des reconstitutions des bâtiments.

Le conseil Voyage Tips
Le billet pour Olympie et le musée comprend aussi l’accès au musée historique des Jeux Olympiques. Je vous recommande de prévoir un peu de temps pour le visiter. Vous apprendrez tout sur l’histoire des jeux et le détail des épreuves pratiquées. C’est assez intéressant et il y a même des panneaux explicatifs en Français.
Olympie
Olympie

9. Les gorges de Vouraikos

Si vous cherchez une activité un peu originale à faire dans le Péloponnèse, rendez-vous aux Gorges de Vouraikos.

Pour les voir, je vous conseille d’emprunter le petit train à crémaillère qui passe dans les Gorges. Le trajet est super sympa et agréable et vous aurez le temps d’admirer le paysage.

Le train relie la ville de Diakopto à Kalavryta et parcourt la distance de 22 km en 1 heure environ.

Arrivés à Kalavryta, vous pourrez visiter le musée des martyrs qui rend hommage aux 500 hommes et enfants du village qui furent fusillés par les nazis lors de la seconde guerre mondiale. Juste avant, ces derniers avaient enfermé les femmes, les enfants de moins de 13 ans et les personnes âgées dans l’école et y avaient mis le feu. La région était en effet un haut lieu de la résistance grecque.

Pour repartir de Kalavryta, vous pouvez refaire le trajet en train ou choisir de marcher. Vous devrez alors suivre la voie de chemin de fer à pied sur les 22 km (environ 5 heures de marche). Beaucoup de randonneurs choisissent cette option et les conducteurs du train jouent du klaxon pour les avertir lorsqu’ils arrivent.

Gorges de Vouraikos
Gorges de Vouraikos

10. La région du Magne

Si vous avez fait le tour des sites archéologiques les plus touristiques et que vous vous demandez quoi visiter en plus au Péloponnèse, je vous recommande de vous diriger vers la région du Magne.

Le Magne est une région encore assez sauvage, aride et encore préservé du tourisme. Vous y verrez de nombreux villages fortifiés perdus dans la montagne ainsi que plein de tours de défense. Les guerre de clans étaient pour s’approprier les meilleurs terres fertiles étaient nombreuses dans la région.

La plupart des habitations reprennent d’ailleurs la structure de ces tours. Comportant plusieurs étages accessibles uniquement par des échelles, elles étaient seulement percées de quelques fenêtres. Plus la tour était haute, plus la famille était riche. Le village de Vathia en compte un grand nombre tout comme le secteur de Kita, au sud de Pyrgos.

Certaines de ces tours ont aujourd’hui été reconverties en hôtel de charme.

La région du Magne est également réputée pour ses très beaux et nombreux itinéraires de randonnée. Les meilleurs se trouvent vers Kardamyli. N’hésitez pas à vous procurer la carte des sentiers dans les petits supermarchés locaux ou en demandant conseil auprès de votre hôtel.

Les amateurs de baignade ne seront pas en reste: vous y trouverez de très belles plages et criques.

Magne Grèce
La région du Magne, en Grèce

11. Le sentier du Menalon et les gorges de Loussios

Les amateurs de randonnées peuvent aussi s’adonner à leur passion en empruntant le sentier du Menalon, un des itinéraires les plus célèbres du Péloponnèse.

D’une longueur totale de 72 km, le sentier permet, à travers différentes balades possibles ( 8 au total) d’explorer les gorges de Loussios, le mont Menalon, les montagnes de Gortys ou la vallée du Mylaon.

Les randonnées vont de 4 à 15 km pour un temps de marche entre 1h30 à 5 heures et présentent des difficultés variées.

Si vous souhaitez descendre dans les gorges de Loussios, le circuit part de la ville de Stemnitsa pour rejoindre Dimitsana et intègre un passage par 2 monastères. Comptez environ 4h30 de marche pour 12.5 km.

Pour avoir plus de détail sur les différentes randonnées, allez consulter le site du Menalon Trail.

Loussios
Monastère proche de Loussios

Que faire dans les alentours du Péloponnèse ?

Si vous avez fini votre circuit du Péloponnèse et que vous avez la chance qu’il vous reste encore du temps pour visiter la Grèce, voici quelques uns des endroits à voir aux alentours.

12. Athènes

Athènes se trouve à 1h10 en voiture du canal de Corinthe, porte d’entrée du Péloponnèse.

Comme il est probable que vous y atterrissiez et repartiez de là, vous pouvez choisir de visiter la capitale grecque avant ou après votre tour du Péloponnèse.

 A Athènes, ne manquez pas:

  • L’Acropole et le Parthénon
  • Le musée de l’Acropole
  • L’Agora Antique
  • Le musée national archéologique d’Athènes
  • L’Agora Romaine 
  • Le jardin national

Pour plus d’infos sur les choses à visiter à Athènes, consultez notre article détaillé: Top 20 des choses à faire à Athènes.

Athènes
L’acropole d’Athènes

13. Les îles du Golfe Saronique

Une partie des îles du Golfe Saronique se trouve au Sud Est du Péloponnèse et sont donc facilement accessibles en bateau:

  • L’île de Poros n’est séparé que par quelques centaines de mètres de la ville de Galatas dans le Péloponnèse. Des bateaux font la traversée tous les jours pour à peine 1€ ou 6€ avec une voiture.
  • Hydra que vous pourrez rejoindre en hydroglisseur depuis la ville d’Ermioni ou de Porto Heli.
  • Spetsès, une île se trouvant à proximité des villes de Costa, Porto Heli et Ermioni.

Ces îles sont l’endroit idéal pour profiter de belles plages et se détendre à proximité du Péloponnèse.

iles Saroniques
Les îles Saroniques, accessibles depuis Athènes

14. Les îles ioniennes

Au Nord du Péloponnèse, vous pouvez également facilement rejoindre les îles Ioniennes. Elles sont connues pour leurs paysages verdoyants et leurs sublimes criques.

Les bateaux partent de Kyllini ou de la grande ville de Patras, dans le Péloponnèse pour rejoindre l’île de Zante et l’île de Céphalonie qui sont les plus proches.

Si vous voulez aller à Corfou, vous pouvez prendre le bateau à Patras mais vous devrez ensuite changer à Igouménitsa pour rejoindre Corfou.

iles ioniennes
Les îles Ioniennes

15. Delphes

Si vous n’avez pas eu votre lot de sites antiques et archéologiques lors de vos vacances, vous pouvez aller visiter Delphes.

Delphes se situe à environ 2 heures de route de Patras, la ville la plus au Nord du Péloponnèse et 2h45 du canal de Corinthe.

A Delphes, vous pourrez visiter le site antique où la pythie délivrait les fameux oracles de Grèce. Le lieu, perdu dans les montagnes permet de contempler une belle vue et est assez photogénique.

Une visite du musée complétera très bien la balade.

Delphes est un des lieux touristiques les plus prisés autour du Péloponnèse et d’Athènes.

Delphes
Delphes

Carte touristique du Péloponnèse

Pour vous aider à visualiser un peu mieux la région, je vous ai fait une carte touristique du Péloponnèse listant les lieux à visiter dont je parle dans ce top 15 des choses à faire au Péloponnèse et aux alentours. Vous pouvez afficher la légende de la carte en cliquant sur le bouton en haut à gauche avec une petite flèche.

Et vous, qu’avez-vous prévu de faire au Péloponnèse ? Quels sont les lieux d’intérêts que vous souhaitez visiter ?

Tour du Péloponnèse: louer une voiture

Pour visiter le Péloponnèse, il n’y a pas 30 000 solutions, vous devrez louer une voiture. Ici c’est clairement le moyen le plus pratique car il y a beaucoup de choses à voir et les sites sont éparpillés dans toute la région.

Pour mes locations de voiture, que ce soit en Grèce, en Italie ou en Espagne, je passe toujours par le site rentalcars.com. Plusieurs raisons à cela:

  • La comparaison des tarifs entre tous les loueurs. Vous savez de suite qui est le moins cher ou qui a les meilleurs avis.
  • La protection assurance complète, à choisir absolument pour pouvoir être remboursés en cas de vol ou d’accident.
  • L’annulation et la modification gratuite, parce qu’un changement est vite arrivé !

Circuit au Péloponnèse

Maintenant que vous avez une idée des choses à voir dans le Péloponnèse , je vous recommande également de faire une demande de devis gratuit à une agence de voyage locale: Grâce à notre partenaire Evaneos, cela peut se faire en moins de 5 minutes! C’est gratuit, sans engagement et un professionnel du tourisme vous concoctera un séjour inoubliable!

De plus, les prix pour un circuit de 8 jours au Péloponnèse commencent à partir de 750 euros seulement! Qu’est-ce que vous attendez? 😊

Guides de voyage Grèce

Vous partez en Grèce? A lire également

Découvrez tous nos articles sur la Grèce: tous les articles de Voyage Tips sur la Grèce sont répertoriés ici.

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner

Visiter Péloponnèse
Visiter le Péloponnèse: les 15 lieux à voir absolument
Visiter le Péloponnèse: Top 15 des choses à faire et à voir
5 (100%) 13 votes

Créateur du blog Voyage Tips, amoureux de voyages et de photographie.

Laisser un commentaire